VIBRATIONS CULTURELLES

 


  Les visiteurs du blog s'apercevront que sur certaines de mes chroniques, des images et/ou des photos sont absentes et remplacées par des "vides". Sachez que ces anomalies ne sont pas de mon fait mais consécutifs à des problèmes techniques récurrents de l'hébergeur. 


 

Posté par Jean-Charles54 à 17:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Vous désirez suivre l'actualité de ce blog?

Abonnez-vous à la newsletter!

A chaque publication vous recevrez un message

et uniquement cela!

Posté par Jean-Charles54 à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2018

LA MUSIQUE DE SATURNE

      Grâce à la sonde américaine Cassini, arrivée dans le système saturnien en 2004, on sait désormais à quoi ressemble le "sifflementl" des anneaux de Saturne. Avant de mourir dans son atmosphère, la sonde a enregistré des ondes interplanétaires entre Saturne, ses anneaux et la lune Encelade ( un des satellites naturels de Saturne).

     Les ondes captées sont produites par le plasma, une matière présente dans la couche d'atmosphère supérieure de la planète. Ces ondes parcourent les lignes du champ magnétique de Saturne et constituent un lien électrique entre Saturne et la lune Encelade. 

     Grâce à la sonde Cassini et à ses enregistrements pendant ses orbites autour de Saturne, les scientifiques de la NASA ont récupéré des informations inédites. Ils ont converti en fichier audio les données recueillies. Le résultat est cet enregistrement à couper le souffle, très étrange et psychédélique. 

Sounds of Saturn - Hear Radio Emissions of the Planet and Its Moon Enceladus - HD

180c307018_50012326_sat-02

Posté par Jean-Charles54 à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2018

LE SECRET DES MARROWBONE - par Sergio G.Sanchez

images

      Le secret des Marrowbone est le premier long métrage de l'espagnol Sergio G. Sanchez qui débuta en tant que scénariste avec L'Orphelinat, l'excellente réalisation de J.A Bayona et produit par Guillermo del Toro. 

     La famille Marrowbone composée de la mère, de Jack l'aîné (George MacKay), ainsi que de Jane (Mia Goth), Billy (Charlie Heaton) et Sam (Matthew Stagg) le tout dernier, se réfugie dans une maison qui appartenait à la grande tante. La bâtisse est abandonnée et isolée dans l'état du Maine. Les Marrowbone fuit une personne malfaisante et la famille fait en sorte de vivre dans le secret absolu. Quand la mère décède, les enfants décident de tenir secret cette mort afin que la fratrie reste ensemble car Jack n'est pas encore majeur pour obtenir la garde de ses frères et de sa soeur. Mais le passé refait surface par l'apparition d'un homme muni d'un fusil ainsi que par l'intermédiaire d'un notaire, Tom Porter (Kyle Soller), tandis que Jack tombe amoureux de Allie (Anya Taylor-Joy) la bibliothécaire de la ville voisine. 

     Mon opinion:  malgré le fait que ce film fut classé dans la catégorie "fantastique", voire "horreur", nous avons là plutôt un thriller qui distille un suspense efficace. Certes tout a été fait par Sergio G. Sanchez pour créer une ambiance de maison hantée (le décor, le volume de la bâtisse avec ses couloirs et ses escaliers et bien entendu les bruits suspects en provenance du grenier), mais tout cela a une explication rationnelle. Le film fut tourné en Espagne dans les Asturies et la maison du XVIIè siècle existe réellement. Pour la rendre plus américaine la façade et l'intérieur ont dû être modifié. Le secret des Marrowbone est un film qui se regarde avec plaisir et dont le scénario réserve une surprise sur sa fin. 

0087733

Sergio G. Sanchez

7593873_6ba683fe-215b-11e8-b04e-5d8fb6547543-1_1000x625

A partir de la gauche: Mia Goth, Matthew Stagg, Geoarge MacKay et Charlie Heaton

LE SECRET DES MARROWBONE - Bande Annonce - VF

Posté par Jean-Charles54 à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2018

SANS TITRE

DhZlSryWAAE0-xF

 

humour 84

Posté par Jean-Charles54 à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 juillet 2018

DIMMU BORGIR: "EONIAN": leur neuvième album

     Huit ans après Abrahadabra voici Eonian par Dimmu Borgir, groupe norvégien de black metal symphonique fondé en 1993 par Shagrath (chant), Silenoz (guitare) et Tjodalv. Les deux premiers sont les seuls membres fondateurs encore présents au sein du groupe.  A l'heure actuelle les quatre autres membres sont Galder (guitare), Cyrus (basse), Gerlioz (clavier) et Daray (batterie). 

Dimmu-Borgir-dimmu-borgir-5004848-600-400

81+g81WCm+L

     Eonian est l'album le plus symphonique de Dimmu Borgir avec de très nombreuses envolées de choeurs masculins et féminins, ce qui déconcerta de nombreux fans du groupe. Personnellement après trois écoutes consécutives, j'ai trouvé Eonian à la hauteur des précédentes réalisations du groupe et ce nouvel album constitue peut-être une nouvelle étape dans l'évolution artistique de Dimmu Borgir. A confirmer ou pas! 

 

DIMMU BORGIR - Interdimensional Summit (OFFICIAL MUSIC VIDEO)

DIMMU BORGIR - Council Of Wolves And Snakes (OFFICIAL MUSIC VIDEO)

Dimmu Borgir - Eonian (Full Album 2018)

 

Leur site officiel 

Posté par Jean-Charles54 à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juin 2018

POWERWOLF: "THE SACRAMENT OF SIN", leur nouvel album

     Powerwolf le groupe de power metal allemand présente The Sacrament of Sin, leur septième album. Charles et Matthew Greywolf (fondateurs du groupe en 2003 et respectivement à la guitare et à la basse), ainsi que les membres actuels (Attila Dorn au chant, Falk Maria Schlegel à l'orgue et au synthétiseur et Roel van Helden à la batterie), nous offrent un album aux hymnes heavy metal, aux refrains et mélodies imprégnés de codes religieux. 

Powerwolf-The-Sacrament-Of-Sin

0946

POWERWOLF - Demons Are A Girl's Best Friend (Official Video) | Napalm Records

Powerwolf - THE SACRAMENT OF SIN (2018)

Posté par Jean-Charles54 à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 juin 2018

AQUA TM - par Jean-Marc Ligny

Scan0004 (2)

     Jean-Marc Ligny est un écrivain français né en 1956 et auteur de romans de science fiction et de fantastique. Très prolifique il a signé plus de quarante romans et plus de trente nouvelles. Le tout récompensé par plusieurs prix littéraires 

     Aqua TM (paru en 2006 chez L'Atalante puis au format poche en 2015 chez Gallimard dans la collection folio sf) se déroule en 2030 et a pour thème central le changement climatique. L'Afrique est soumise à une sécheresse sans précédent et la pénurie d'eau fait des ravages, tandis qu'en Europe et aux États-Unis c'est tout le contraire: des tempêtes, des cyclones et des tornades détruisent des villes et tuent des milliers de personnes, le tout sur fond de menace terroriste. Au Burkina Faso une gigantesque nappe phréatique est découverte par 250 mètres de profondeur donnant un espoir immense à toute une population assoiffée et affamée. Malheureusement un consortium américain dirigé par Anthony Fuller tente de s'approprier cette eau au mépris de toutes les lois internationales. Une ONG affrète alors un camion avec tout un système de forage et confie la mission de convoyer le chargement depuis l'Europe jusqu'au Burkina à Laurie et Rudy, deux personnes ayant toutes les raisons de partir dans une telle aventure. 

     Mon opinion:  gros roman de 950 pages au format poche décrivant une planète qui déchaîne ses éléments naturels contre l'humain afin de le punir de ses outrages écologiques. Des humains qui pour certains et malgré les dangers imminents continuent de spolier les richesses de la Terre au nom de la spéculation financière et d'autres qui tentent de contrecarrer ces actions afin de retarder l'inévitable. Roman alarmiste mais aussi fantastique avec la magie africaine qui joue un rôle important dans cette histoire. 

95198918_o

Jean-Marc Ligny

Posté par Jean-Charles54 à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mai 2018

CE QUE NOUS SOMMES - Aux sources de l'identité européenne - présenté par Philippe Conrad

Scan0004 (2)

     Ce que nous sommes est un ouvrage collectif paru en 2018 et publié par Pierre-Guillaume de Roux sous l'égide de l'Institut Iliade dont le président est Philippe Conrad. 

     "Ce que nous sommes, c'est ce que nous déciderons de continuer à être, dans la fidélité à nos héritages, à nos lignages, et à l'enthousiasme d'un avenir toujours possible. L'effort de reconquête suppose une relecture de notre histoire et une réappropriation de nos traditions européennes...."

     C'est donc sous la plume de Philippe Conrad, Jean-Yves Le Gaillou, François Bousquet Thibaud Cassel, Edouard Chanot, Jean-François Gautier, Grégoire Gambier, Christoper Gérad, Eric Grolier, Henri Levasseur, Lionel Ronduin et Jean-Louis Voisin que l'ouvrage défend une Europe ancestrale par l'intermédiaire de trois  grands thèmes: la longue mémoire de l'Europe, son regard sur le monde et ses combats d'aujourd'hui et de demain, au travers de l'antiquité grecque et romaine, ainsi que par le passé de l'époque médiévale. 

     Mon opinion:  Ce que nous sommes est un livre qui s'adresse déjà à une certaine catégorie de personnes (je n'ose pas écrire "élite") intellectuelle et politique (de droite) de par les thèmes qu'il aborde et la manière dont il est rédigé. Intéressant certes mais sera-t'il utile pour l'avenir de cette Europe que nous connaissons?  J'en doute et toute la question est là! 

Posté par Jean-Charles54 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2018

SPACE REICH -Volume 3: Objectif Von Braun - par Richard D. Nolane, Maza et Marko Nicolik

Objectif-Von-Braun

      1948 - L'Allemagne nazi en avance sur le programme spatial américain et après le succès de l'envoi de rats en orbite et leur retour sur Terre en bonne santé, se prépare à l'utlime étape suivante: la mise en orbite d'un être humain, toujours bien entendu sous les directives et les travaux de Werner Von Braun. 

     Pendant ce temps les américains devant faire face à de nombreux retards subissent un nouveau revers lors du lancement d'une autre fusée: une météorite percute l'engin peu après le décollage et le lanceur s'écrase sur une bourgade du Mexique causant des morts et des problèmes diplomatiques. 

    Très inquiet de cette progression inexorable du programme spatial nazi, l'US Air Force et les services secrets envisagent alors une solution totalement folle: puisque Von Braun est l'unique scientifique allemand capable de mener à terme cette conquête spatiale, il faut donc l'éliminer physiquement en France et plus particulièrement en Bretagne à l'intérieur du site de lancement des fusées nazies. 

     Mon opinion:  au terme de ce troisième tome (avril 2018 - éditions Soleil) on se demande déjà où tout ceci va aboutir. Qui au final sortira gagnant de cette course au cosmos? Peut-être une piste dans le prochain volume? 

Scan0003 (3) 

Scan0004 (2)

(Pour agrandir cliquez sur chaque image)

Posté par Jean-Charles54 à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mai 2018

LA CITÉ - Tome 1 - par Stella Gemmell

1309-cite_org

      Stella Gemmell est la veuve de l'écrivain David Gemmell, auteur de romans fantasy et décédé en 2006. C'est Stella qui termina la trilogie Troie après la mort de son époux. 

     La Cité volume 1 publié en France chez Bragelonne en 2013 puis en format poche chez le même éditeur en 2018 est le premier roman en solo de Stella Gemmell.

     Sur un continent, à une époque indéterminée du très lointain passé, se trouve une ville, la Cité, construite sur des milliers d'années, étendue vers les quatre points cardinaux sur des distances inouïes mais surtout s'élevant sur une multitude de niveaux et s'enfonçant tout autant sous terre. A la tête de la Cité règne un homme, l'Empereur, surnommé l'Immortel, qui mène une guerre, dont le début se perd dans les mémoires, à tous les autres peuples du continent. Las de ce conflit qui décime des familles entières, un groupe de rebelles décident de tuer l'Empereur avec l'aide d'un homme, le général déchu Shuskara, emprisonné et torturé avant de s'évader et de disparaître. 

     Mon opinion:  il est incontestable que David fut un excellent guide pour insuffler à Stella la fibre de l'écriture dans le domaine de l'épique, des combats à l'épée et des intrigues en tous genres, car qu'elle agréable surprise que ce premier roman de Stella Gemmell. Malgré quelques longueurs mais néanmoins nécessaires pour bâtir l'intrigue, les 834 pages en format poche de La Cité est une immense fresque épique à lire.

Stella_Gemmell

Stella Gemmell

Posté par Jean-Charles54 à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 avril 2018

7 MINUTES 45 À NEW-YORK EN 1911

     Grâce à des images tournées en 1911, un Youtubeur, Guy Jones,  a réussit à créer un film qui est en réalité un véritable voyage dans le temps. Plongée dans le New-York de 1911. À l'époque, une équipe de Suédois travaillant pour l'entreprise de films «Svenska Biografteatern» débarque au coeur de la Grosse Pomme. L'entreprise est connue pour prendre des images d'endroits très populaires, et ils ont donc filmé New-York et ses habitants, dans leur quotidien. 

     Guy Jones a récupéré ces images, et a corrigé les vitesses (10 images par seconde) des films pour obtenir des mouvements beaucoup plus naturels. Il a également ajouté une bande-son qui colle parfaitement aux images. L'immersion est totale, et sa vidéo est un véritable voyage dans le temps. On peut observer les vêtements de l'époque, les premières voitures, des calèches, un tramway parcourant Manhattan, le fameux ferry de New-York, et même la statue de la Liberté. On y voit également des New-Yorkais qui se baladent, travaillent et s'amusent de la caméra. 

 

1911 - A Trip Through New York City (speed corrected w/ added sound)

Posté par Jean-Charles54 à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2018

DEAD MAGIC: LE NOUVEL ALBUM DE ANNA VON HAUSSWOLFF

     Anna von Hausswolff, suédoise née en 1986, est chanteuse, pianiste, organiste et auteur-compositeur. Elle nous propose son quatrième album, Dead Magic où toujours avec sa voix étrange et magique elle nous entraîne vers un univers angoissant et chaotique. 

96488-dead-magic

L'album Dead Magic 

a52500770f7115c1a052f1c7062f0a5f

Anna von Hausswolff

Anna von Hausswolff - 'The Mysterious Vanishing of Electra' (Official Video)

Son site officiel: cliquez ici

Pour acheter son album c'est ici

Posté par Jean-Charles54 à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2018

MILOS FORMAN EST MORT

     Le grand réalisateur Milos Forman qui était d'origine tchèque est décédé à l'âge de 86 ans. 

le-realisateur-milos-forman-en-2009-a-paris-photo-martin-bureau-afp-1523689456

     Il avait reçu en 1976 l'Oscar du meilleur réalisateur pour Vol au-dessus d'un nid de coucou, puis de nouveau en 1985 pour Amadeus. Il était également le réalisateur de Hair (1979), la comédie musicale antimilitariste qui rendit célèbre le fameux titre Let the Sunshine. 

-Hommage-

Bande-annonce : Vol Au-Dessus D'Un Nid De Coucou VF

 

"Amadeus" de Milos Forman

     

Hair - Let The Sunshine [HD]

Posté par Jean-Charles54 à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2018

LES DIABLES DE LA GARRIGUE

     En "sommeil" depuis 2012 Les Diables de la Garrigue reviennent avec un album intitulé.... Les diables de la Garrigue. Ce groupe tourne autour de dix personnes issues de Goulamas'K autre groupe occitan. 

     Totalement déjanté, les corps peints de peinture parfois phosphorescente, le groupe propose une musique hybride entre électro, metal et tradition. Un genre de son et un rythme vous empêchant de rester immobile!  

45676

les-diables-de-la-garrigue-2017-16

les-diables-de-la-garrigue-2017-22

les-diables-de-la-garrigue-2017-5

Les Diables de la Garrigue (teaser 2018)

 

Posté par Jean-Charles54 à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 avril 2018

THE HANDMAID'S TALE (La servante écarlate) - Série télévisée américaine créée par Bruce Miller

n73rGFjtJvlEqDeW5LypSgOwcuO

     Adaptée du roman écrit par Margaret Atwood et publé en 1985, la saison N°1 comportant dix épisodes fut d'abord diffusée sur la plateforme Hulu, puis sur OCS Max et le sera prochainement sur TF1 Séries Films. La série est disponible en DVD et Blu-Ray. La saison N°2 sera prochainement accessible. 

     Dans un futur proche aux États-Unis, des conditions de pollutions et une recrudescence des maladies sexuelles, provoquent une chute dramatique de la natalité, certaines femmes soudainement stériles. Un gouvernement ultra-conservateur protestant, "Les Fils de Jacob", de type primitivisme chrétien se met en place à Washington suite à de nombreux attentats dont l'origine reste mystérieuse. Les USA deviennent Gilead avec des districts dirigés par des commandants formant l'élite du pays. Tout est sous le contrôle de la religion par l'intermédiaire de policiers (les yeux). La majorité des femmes deviennent soumises aux hommes. Elles ne peuvent ni travailler, ni posséder d'argent, ni être propriétaire, ni lire, ni écrire. Elles sont classées dans des catégories sociales bien spécifiques: les Épouses (habillées en bleu/vert) sont les femmes des commandants, les Martha (en gris) s'occupent de l'intérieur des maisons, les Servantes (en rouge écarlate) qui peuvent procréer et servent uniquement à la reproduction, sous la surveillance des Tantes (en marron). 

     C'est ainsi que June Osborne (Elisabeth Moss) devient servante écarlate au service du commandant Fred Waterford (Joseph Fiennes) et de son épouse Serena Joy (Yvonne Strahovski) et doit prendre le nom de DeFred. La série suit donc le parcours de June qui fait tout son possible pour améliorer et à échapper à sa vie d'esclave. 

     Mon opinion:  faute d'avoir auparavant lu le roman de Margaret Atwood, il m'est difficile de faire une comparaison honnête entre l'oeuvre de l'auteure et son adaptation en série. Quoi qu'il en soit la mise en scénario et en images de The Handmaid's Tale provoque un incontestable malaise même si l'histoire n'est qu'une fiction politique. Mais quand nous regardons les épisodes un à un il est difficile de ne pas faire certains rapprochements avec la situation écologique et politique actuelle, et en particulier aux USA. Rappelons que le roman date de 1985 et si soudainement la série connaît un tel engouement c'est bel et bien grâce à l'élection de Donald Trump! Les paroles chocs du président américain, certaines de ses phrases choquantes sur les femmes, sa position sur les armes (dans la série celles-ci sont omniprésentes dans les rues), sa désinvolture sur la pollution environnementale, le soudain regain pour les religions fanatiques avec leurs horribles exactions (dans la série l'oeil crevé pour avoir lu et la main coupée pour avoir écrit),  font peut-être de La servante écarlate une oeuvre prophétique à l'instar de 1984 de Georges Orwell. Mais pas d'inquiétudes du moins dans la série: au cours de la saison 2 la révolte gronde et commence alors l'insurection envers cette dictature. 

https_%2F%2Fblueprint-api-production

Elisabeth Moss (June/DeFred)

Joseph-Fiennes

Joseph Fiennes (Commandant Waterford)

elisabeth-moss-yvonne-strahovski-handmaids-tale-hulu 

A droite: Yvonne Strahovski (Serena Joy Waterford)

5600b02f1ba537315e74e1dfb24d19eb125c5a75 (1)

Ann Dowd ("Tante" Lydia)

images

Samira Wiley (Moira)

the-handmaids-tale-saison-1-critique-finale-2

A gauche: Max Minghella (Nick blaine)

1972071

handmaids-marquee-1180x520-1024x451

handmaids-akasztott

vf_handmaid_list_3076

screen_shot_2017-07-14_at_5

 

Têtes de séries : “The Handmaid’s tale”

 

THE HANDMAID'S TALE Saison 2 - Bande Annonce 2018 La Servante Écarlate, Série

Posté par Jean-Charles54 à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 avril 2018

LES COMPAGNONS DU GRAS JAMBON

     Les Compagnons du Gras Jambon est un groupe toulousain de troubadours modernes formé il y a quatre ans et proposant une musique médiévale du 12ème au 16ème siècle avec des influences balkanes, norvègiennes ou encore suédoises, le tout dans la bonne humeur et le festif. 

photo-1468614962

10225244404_5fe7a3df1d_b

0005373208_10

Les Compagnons du Gras Jambon - Concert Saint-Antoine-l'Abbaye 2016

a3771805101_16

Pour télécharger leur premier album The Graalbum suivez ce lien

Posté par Jean-Charles54 à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 avril 2018

SIRE - par Jean Raspail

Scan0003 (8)

     Édité en 1991 aux Éditions de Fallois. 

     "Philippe Charles François Louis Henri Jean Robert Hugues Pharamond de Bourbon fut sacré roi de France à Reims le 3 février 1999, sous le nom de Pharamond..."

     "La place et le parvis étaient déserts, les cloches muettes, les troupes et les fanfares absentes, et le peuple de France, qui dormait, ignorait l'existence de ce prince et ne connaissait même pas son nom". 

     "Il était trois heures du matin". (Extraits du roman). 

     Quelque part sur une île au large de la Bretagne, Philippe et sa soeur jumelle Marie, dix-huit ans, tous deux descendants de la très longue lignée des rois de France remontant aux Mérovingiens, s'appprètent après une cérémonie religieuse à gagner Reims en compagnie de trois jeunes hommes du même âge. Une fois sur le continent le voyage se fait la nuit à cheval, évitant villes et villages, avec la complicité de certaines personnes et parfois l'avènement de faits étranges (miraculeux?), tandis qu'à Paris le ministre de l'intérieur au courant de cette cavalcade en direction de la cathédrale de Reims, demande à un commissaire des services secrets de suivre de très près par mesure de précaution cette improbable retour de la royauté en France républicaine. 

     Mon opinion:  Jean Raspail profite de cette fiction pour régler ses comptes avec la société actuelle mais surtout avec les exactions des révolutionnaires de l'après 1789. A commencer par l'exécutiion de Louis XVI et celle de Marie-Antoinette mais surtout, à partir du 4 septembre 1792, les profanations des tombeaux des rois de France dans le sous-sol de la basilique Saint-Denis. L'auteur consacre un chapitre entier à décrire l'horreur historiquement enregistrée de ces profanations avec la jetée des restes des corps dans une fosse commune, sur laquelle dansèrent des hommes et des femmes totalement hystériques. Tout aussi historique: le vol et la disperssion des joyaux et des objets de la religion. Par l'intermédiaire de Sire, Jean Raspail ne cherche pas à convaincre le lecteur de la nécessité d'une restauration de la royauté mais uniquement d'expliquer le principe royal et la beauté du sacré. 

Posté par Jean-Charles54 à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2018

ANNIHILATION - de Alex Garland

affiche-annihilation

     Troisième film de Alex Garland en tant que réalisateur et scénariste après Buck Murphy en 2002 et Ex machina en 2014. Il fut scénariste pour 28 jours plus tard (2002) de Danny Boyle, Sunshine (2007) toujours avec Danny Boyle, Auprès de moi toujours (2010) de Mark Romanek et enfin Dredd en 2012 réalisé par Pete Travis. 

     Lena (Nathalie Portman) est biologiste, ancienne militaire et enseigne dans une université américaine. Mariée à Kane (Oscar Isaac) militaire en activité mais qui  a disparu depuis près d'un an au cours d'une mission secrète. Malgré l'insistance de Lena auprès de la hiérarchie de Kane elle ne peut obtenir aucun renseignement sur les causes de cette disparition. Et puis un jour, Kane refait son apparition au domicile du couple, l'air quelque peu hébété, ne se souvenant de rien et présentant brusquement des symptômes graves altérant sa santé. Évacué avec son mari dans un endroit secret à la limite d'une zone interdite, Lena apprend qu'un sinistre phénomène se propage le long des côtes américaines. On lui propose alors d'intégrer un groupe uniquement constitué de femmes spécialisées dans différentes sciences afin de pénétrer la zone et d'y étudier le phénomène. 

     Mon opinion:  Annihilation fut considéré comme une oeuvre trop compliquée et trop intellectuelle et c'est pour ces raisons que le film d' Alex Garland ne bénéficia que d’une exploitation en salles limitée aux États-Unis, au Canada et en Chine. Pour le reste du monde c'est Netflix qui hérita de l'exclusivité de l'exploitation du film. Ce choix est-il justifié? Il est vrai que Annihilation est un long métrage mystérieux et déstabilisant, lent, sans action véritable et que le spectateur peut avoir tendance à abandonner avant la fin du film qui dure pratiquement deux heures. Cette zone interdite qui progresse lentement mais sûrement jusqu'à prévoir qu'elle englobera un état entier, puis le pays et le reste du monde est fascinante et semble échapper à la logique humaine. Car le phénomène est bien entendu extraterrestre (une sorte de météorite percute un phare en bord de plage) et provoque une mutation de l'humain, de l'animal et du végétal sans détruire pour autant. Ça ne détruit pas. Ça crée quelque chose de nouveau” déclare l’un des personnages. Et effectivement cette "chose" combine les ADN entre eux donnant naissance par exemple à des arbustes ayant l'apparence d'êtres humains. Ou à de magnifiques fleurs de différentes espèces mais partant de la même et unique racine. Annihilation met également en avant le désir d'auto-destruction de l'être humain présent dans ses gènes. "Inconsciemment nous sommes suicidaires" déclare la chef d'expédition le docteur Ventress, interprétée par Jennifer Jason Leigh. Le film d'Alex Garland renvoie ainsi le portrait d'une humanité en grande souffrance, tant par les conflits intérieurs des personnages mais surtout par l'action de cette présence inconnue venant du cosmos qui transforme tout ce qu'elle côtoie nous prouvant que rien n'est immuable et que nous en sommes une fois de plus à nous poser les vieilles questions: pourquoi sommes-nous là et quel est le but ultime de notre existence.  

     Pour conclure un bravo pour la très belle photographie de Rob Hardy ainsi que pour les effets spéciaux notamment dans la dernière partie du film. Alors? Annihilation film compliqué et trop intellectuel? Je ne le pense pas! Surprenant au premier abord mais si l'on prend la peine de le visionner une seconde fois à quelques jours d'intervalles, le scénario s'éclaire de manière magistrale. Je suis quasiment sûr que dans un proche futur Annihilation deviendra culte dans le domaine de la science-fiction. 

tqpbvx0pf8tosnfq6qz3

Alex Garland

annihilation_ending_explained_natalie_portman

Nathalie Portman et Oscar Isaac

Annihilation-header

annihilation-980x0

evolution-trailer-aex-garlands-annihilation-696x464

Annihilation

ANNIHILATION Bande Annonce VF

   

Posté par Jean-Charles54 à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mars 2018

STEVEN SPIELBERG CONFIRME LE TOURNAGE DE "INDIANA JONES N°5"

     Steven Spielberg vient d'annoncer la date du tournage du prochain "Indiana Jones 5", prévu pour avril 2019, lors de la cérémonie des Rakuten TV Empire Awards.

      "C'est toujours un plaisir de revenir au Royaume-Uni et de travailler avec autant de talents. Les acteurs, les équipes [...] tous ceux qui m'ont aidé à réaliser mes films ici et qui continueront à m'aider lorsque je reviendrai en avril 2019 pour tourner le cinquième opus de la saga 'Indiana Jones", déclara Steven Spielberg. 

     Harrison Ford reprendra donc le fouet de l'aventurier archéologue pour ce cinquième volet des aventures d'Indiana Jones dont la date de sortie est déjà prévue pour le 8 juillet 2020 dans les salles françaises et deux jours plus tard aux États-Unis.

D'après RelaxNews

220px-Steven_Spielberg_2011

Posté par Jean-Charles54 à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]