VIBRATIONS CULTURELLES

 


  Les visiteurs du blog s'apercevront que sur certaines de mes chroniques, des images et/ou des photos sont absentes et remplacées par des "vides". Sachez que ces anomalies ne sont pas de mon fait mais consécutifs à des problèmes techniques récurrents de l'hébergeur. 


 

Posté par Jean-Charles54 à 17:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Vous désirez suivre l'actualité de ce blog?

Abonnez-vous à la newsletter!

A chaque publication vous recevrez un message

et uniquement cela!

Posté par Jean-Charles54 à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2018

THREE BILBOARDS: LES PANNEAUX DE LA VENGEANCE - de Martin McDonagh

LeadArtwork_Three_Billboards

     Réalisé par Martin McDonagh et sortit en France le 17 janvier 2018. McDonagh est l'auteur de deux longs métrages qui connurent un franc succès: Bons baisers de Bruges en 2008 et Sept psychopathes en 2012.

    Mildred Hayes (joué par Frances McDormand) vit et travaille à Ebbing dans l'état du Missouri. La vie de Mildred est très loin d'être joyeuse: son mari est parti vivre avec une fille de 19 ans mais surtout Mildred ne peut pas se remettre de la mort de sa fille adolescente retrouvée violée et brûlée quelques mois auparavant. Or la police locale sous la direction du shérif Bill Willoughby, atteint d'un cancer, (interprété par Woody Harrelson) et d'un de ses adjoints l'officier Jason Dixon (Sam Rockwell), au niveau intellectuel assez bas et plutôt apte à jouer les gros bras, n'a pas été en mesure de trouver le coupable de cet horrible crime. Le dossier est donc en attente! Mildred décide alors afin d'accélerer le processus, de louer trois panneaux publicitaires se suivant le long de la route menant à Ebbing afin d'afficher trois grands messages: « VIOLÉE PENDANT SON AGONIE », « TOUJOURS AUCUNE ARRESTATION » et « POURQUOI, CHEF WILLOUGHBY ? ». La réaction des habitants de la ville et surtout celle de la police ne se fait pas attendre! 

     Mon opinion: réalisation sans grande prétention mais qu'elle heureuse surprise! Frances McDormand est étonnante avec son absence totale de sourires tout le long du film (sauf durant la dernière minute), son éternel salopette bleue, sa détermination, son parler cinglant et direct, sa rage à faire punir le meurtre de sa fille, le tout dans une ville moyenne, typiquement américaine, avec ses drapeaux aux fenêtres des maisons mais où chacun vit sa petite vie et souhaitant le moins de remous possible. Et puis bien sûr la panoplie des personnages: le shérif qui sait qu'il va bientôt mourir,  le flic Jason Dixon qui cogne les noirs et les blancs mais qui heureusement se rattrape à la fin, le gros dentiste adipeux, et James, interprété par Peter Dinklage, qui voudrait bien avoir une relation sentimentale et sexuelle avec Mildred. Le tout sur une excellente musique de Carter Burwell. Très bon film!   

800px-Martin_McDonagh_2012

Martin McDonagh

three-bilboards

methode%2Fsundaytimes%2Fprod%2Fweb%2Fbin%2Fc99de4ea-e4dc-11e7-8936-67803328d3f4

Frances McDormand

Three-Billboards-Outside-Ebbing-Missouri-Trailer

Woody Harrelson

rockwell

Sam Rockwell

three-billboards-outside-ebbi-1200x520

James Dinklage

3 BILLBOARDS, LES PANNEAUX DE LA VENGEANCE Bande Annonce VF (2018)

 

Posté par Jean-Charles54 à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2018

LES CINQ ANS DU BLOG

Février 2013 - Février 2018

VIBRATIONS CULTURELLES

fête ses cinq années de vie

6a01310fc93ca4970c01bb0811f5c9970d

Pratiquement à ce jour 85 000 visiteurs

356 messages postés - 2791 photos

104 608 pages visitées

Point noir: l'absence pratiquement totale de commentaires de la part des visiteurs (27 seulement)  

Posté par Jean-Charles54 à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2018

A FORCE OF NATURE - par Sari Schorr

Sari Schorr: une voix exceptionnelle du blues rock. Son premier album. 

force-of-nature_hr

Posté par Jean-Charles54 à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


12 février 2018

CATASTROPHES - Cinq romans en un seul livre

51yg3IkVepL

     Publié en 2006 par les éditions Omnibus, Catastrophes réunit cinq romans parus entre 1956 et 1972 dans leur première édition respective et qui racontent cinq catastrophes menaçant l'humanité. 

     Terre brûlée (No Blade of Grass ou The Death of Grass) -1956- par John Christopher (1922-2012). Un virus s'attaquant uniquement à la végétation décime tout ce qui pousse sur les terres. Malgré plusieurs tentatives de contre attaque, toutes les cultures (blé, riz, maïs, légumes...même l'herbe) meurent provoquant peu à peu une famine mondiale entraînant guerre civile et massacres. Un groupe de personnes essaient de se réfugier dans une vallée au nord de l'Angleterre. Un film fut adapté du roman en 1970 par Cornel Wilde. 

John_Christopher

John Christopher

NBLDFGRSSR1958

*****

     Génocides (The Genocides) -1965- par Thomas M. Disch (1940-2008). Des spores en provenance du cosmos provoquent l'apparition de gigantesques plantes qui pour survivre et s'épanouir détruisent tous les autres végétaux, absorbent l'eau des rivières et des lacs, transforment même le sous-sol avec des racines s'enfonçant à plusieurs centaines de mètres de profondeur. La civilisation humaine disparaît peu à peu et les quelques survivants tentent tant bien que mal d'échapper à l'extinction totale. 

AVT_Thomas-M-Disch_9874

Thomas M. Disch

140074

*****

     Soleil vert (Make room! make room) -1966- par Harry Harrison (1925-2012). En 1999 New-York compte trente-cinq millions d'habitants avec une pénurie d'eau potable et un rationnement drastique de la nourriture. Au milieu de ce chaos, Andy policier de son état, doit mener une enquête sur l'assassinat de Mike O'Brien, un des dirigeants du marché noir. Un film (Soleil vert) fut réalisé en 1973 par Richard Fleisher avec Charlton Heston dans le rôle principal. A noter que le scénario du film comporte de très nombreuses différences avec le roman.

me

Harry Harrison

make-room_book-cover

*****

      La goélette des glaces (The Ice Schooner) -1969- par Michael Moorcock (né en 1939). Une guerre atomique totale provoque un hiver nucléaire: le climat mondial se refroidit et peu à peu la Terre dans son intégralité est recouverte d'une épaisse couche de glace. Plusieurs siècles plus tard, les survivants n'ont plus de technologie. Ils vivent dans des cités au fond de crevasses mais utilisent des voiliers munis de patins afin de se déplacer sur la banquise. Un jour, l'un des capitaines de ces navires, Konrad Arflane, sauve du froid un homme en perdition. Cette rencontre déclenchera le début d'une recherche utopique. 

téléchargement

Michael Moorcock

60157

*****

     La fin du rêve (The End of the Dream) -1972- par Philip Wylie (1902-1971). La fin du rêve n'est pas spécialement un roman mais plutôt un essai fictif énumérant les désastres qui ont conduit l'humanité à sa perte en 2023: surconsommation, pollution, destruction de l'écosystème, etc. Publié un an après sa mort, The end of the Dream est une sorte de testament très pessimiste de l'auteur. 

Wylie-200(1)

Philip Wylie

16857532448_42115fb7f0_b

     Mon opinion pour l'ensemble: il me paraissait nécessaire de me replonger dans ces romans qui à des degrés divers préfigurent ce qui attend l'humanité dans un proche avenir, notamment Terre brûlée (il existe déjà malheureusement un territoire en Californie où plus rien ne pousse du fait d'un étrange virus), Soleil vert bien entendu avec la surpopulation et la pénurie alimentaire, et puis La fin du rêve qui donne une "claque" aux lecteurs tant Philip Wylie était dans le vrai en 1972. A lire ou à relire impérativement. 

06 février 2018

SALYUT 7 - de Klim Shipenko

 

8TsCg

     Salyut 7 est un film russe de Klim Shipenko sorti en France en DVD en janvier 2018. Le film raconte l'histoire véridique du sauvetage de la station spatiale soviétique Salyut 7 en 1985 par deux cosmonautes. 

     Juin 1985: alors que Salyut 7 était vide de tout occupant, des micro météorites percutèrent la station et détruisirent plusieurs éléments extérieurs. Salyut 7 devint incontrôlable et menaça de chuter sur la Terre provoquant de grandes inquiétudes parmi de nombreux pays. Le gouvernement soviétique avait alors deux choix: soit détruire la station à distance mais perdant du même coup toutes leurs avancées technologiques sur la conquête spatiale, soit l'envoi de deux cosmonautes sur place pour tenter de réparer Salyut  et de la remettre sur une orbite stable. Le choix fut vite décidé: sauver la station spatiale. Ce furent le cosmonaute très expérimenté Vladimir Dzhanibekov (interprété par Vladimir Vdovichenkov) qui sera commandant de bord accompagné de l'ingénieur Viktor Savinykh (joué par Pavel Derevyanko), qui devait effectué là son premier vol spatial. 

     Mon opinion:   excellente réalisation du cinéma russe! Acteurs convaincants, effets spéciaux réalistes. Pratiquement deux heures de suspense, le tout accentué par le fait que cette mission spatiale du sauvetage d'une station orbitale fut belle et bien réelle. Ce n'est pas de la pure fiction comme Gravity. Remontant à 1985, cet exploit méritait la réalisation de  Klim Shipenko. 

Vladimir_Vdovichenkov_(2017-10-03)

Vladimir Vdovichenkov

1280px-Павел_Деревя́нко

Pavel Derevyanko

0028200

0056325

5606754

SALYUT - 7 Bande Annonce VF 

Posté par Jean-Charles54 à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2018

MODURASTIN - par Katla

   Móðurástin par "Katla", groupe danois formé par Guðmundur Óli Pálmason (ex-"Sólstafir​") et Einar Thorberg Guðmundsson.

a2353991316_2

katla

Katla - Móðurástin

Katla - Hyldýpi

Posté par Jean-Charles54 à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 janvier 2018

CHRONIQUES DE JÉRUSALEM - par Guy Delisle

b822f_chroniques-de-jerusalem-bd-volume-1-simple-31242

     Guy Delisle est né au Québec en 1966. Après des études d'animation il travaille dans différents studios à travers le Monde. Il est à présent connu pour ses récits en dessins de ses séjours à l'étranger où il accompagne son épouse travaillant pour Médecins sans Frontières. C'est ainsi qu'il réalise deux albums autobiographiques, Shenzhen en 2001, Pyongyang en 2003, puis en 2007 Chroniques birmanes et enfin Chroniques de Jérusalem en 2011 aux éditions Delcourt. 

     L'auteur acconpagne son épouse en Istraël où ils passeront un an, de 2008 à 2009, et c'est l'occasion pour Guy Delisle de mettre sur papier à coups de crayon la vie à Jérusalem, ses rencontres avec différents personnages et l'ambiance parfois dramatique mais aussi comique fort heureusement. 

     Mon opinion:  pas évident de raconter la vie dans Jérusalem, objet de conflits en permanence. Guy Delisle s'en sort sans mal et on découvre cette ville au fur et à mesure du séjour de l'auteur au millieu d'une cité qui à chaque détour d'une rue ou d'une ruelle change soit d'apparence mais surtout d'ambiance générale. Des croyances différentes à quelques mètres de distance, des soldats, des barrages, des murs, des contrôles. Ce qui fait dire à Guy Delisle dés les premières pages de l'album: "On vit dans le quartier de Beit Hanina. On m'explique que c'est la partie annexée par Israël en 1947. Nous sommes donc en Israël ? Ça dépend, au niveau international, nous sommes en Cisjordanie, pour les Palestiniens nous sommes dans les territoires occupés, pour le gouvernement israélien, nous sommes en Israël. Bon, j'ai pas tout compris mais j'ai un an devant moi pour y voir plus clair

guydelisleDR-e1479923045307-1024x585

Guy Delisle

(Pour agrandir cliquez sur chaque image)

Delisle07

juif10

pretres

jeru-precision-p028

Posté par Jean-Charles54 à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2018

AU CHAMP DES MORTS, HALLATAR: LE PREMIER ALBUM DE CHACUN DE CES DEUX GROUPES

      "Au champ des morts", groupe français dont voici le premier album Dans la joie. A l'origine de ce projet: Stefan Bayle, ancien guitariste de "Anorexia Nervosa". 

AU-CHAMP-DES-MORTS-Dans-La-Joie-cover-1024x1024

3540413393_photo

AU CHAMP DES MORTS - Dans La Joie (FULL-ALBUM) 2017.

     Stefan Bayle raconte: "Nous souhaitions monter une formation hors-normes, pour exprimer tout ce qui était en nous. Le Champ Des Morts est un site mystérieux en Auvergne, sur le lieu-dit de Glozel, où on été retrouvées des tablettes recouvertes d'écritures cunéiformes. Ce nom porte une symbolique assez complète : il évoque l'écriture, le savoir oublié, un endroit assez onirique, et il ancre notre groupe dans le territoire auquel nous sommes très attachés : l'Auvergne et le Limousin". "Je ne me fixe pas de règles. J'essaie de composer et de chanter le plus spontanément et le plus viscéralement possible". Source: http://www.telerama.fr

     Mon opinion: effectivement le chant est très viscéral! Il faut écouter cet album deux ou trois fois pour en saisir toutes les subtilités du chant et de la musique. 

 

 * * * * * * 

     "Hallatar", groupe finlandais. Bien qu'étant un tout nouveau nom, Hallatar présente parmi ses rangs le guitariste Juha Raivio de "Swallow the Sun et Trees of Eternity", le chanteur d"'Amorphis", Tomi Joutsen et l'ancien batteur de "HIM" Gas Lipstick. No Stars Upon the Bridge est le nom de ce premier album de ce groupe reconstitué.  

hallatar_cover

Hallatar - No Stars Upon The Bridge (2017) - Full Album

Hallatar_2017-500x309

Hallatar: Mirrors (Official Music Video)

     Juha Raivio explique la genèse de Hallatar: " Juha Raivio explique la genèse de Hallatar: "Après la mort de ma bien-aimée et de ma partenaire de vie Aleah Starbridge en avril dernier, j'ai rassemblé des écrits, des paroles et les poèmes d'Aleah pour les garder en sécurité. Environ un mois après que le monde soit tombé sur le jour le plus noir de ma vie le 18 avril, j'ai su que je devais prendre la guitare et essayer de créer quelque chose ou je serais vraiment détruit. Et quelque chose est sorti de l'obscurité, et j'ai écrit la musique pour l'album de Hallatar en une semaine. Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de cette semaine, pas un souvenir d'une seule journée d'écriture de la musique. Mais tout ce dont je me souviens quand je suis entré dans cet abîme du processus d'écriture était la promesse que, quelle que soit la musique qui sortirait, je ne toucherais ni ne changerais quoi que ce soit par la suite. Ce qui importait était que la musique reste pour toujours une vérité absolue de ces moments comme ils sont sortis. J'ai demandé à mes bons amis - et à des musiciens extraordinaires - Tomi Joutsen et Gas Lipstick s'ils voulaient enregistrer cette musique avec moi, et tous les deux ont dit oui sans même en avoir entendu une note. Je leur suis éternellement reconnaissant d'avoir partagé cette route avec moi; même le poids du processus n'a pas été facile à porter, ou sera. " Source: https://www.svartrecords.com/artist/hallatar/

     Mon opinion:  musique sombre aux accents doom prononcés tout au long de l'album. La voix de Tomi Joutsen est impressionnante dans cette douleur exprimée.. Je recommande l'écoute de No Stars Upon the Bridge sans hésiter! 

Hallatar - Dreams Burn Down (feat. Aleah)

Posté par Jean-Charles54 à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 janvier 2018

LES DESSINS DE PAUL ET GAËTAN BRIZZI

Un échantillon des dessins des frères Brizzi

(Pour agrandir cliquez sur chaque image)

55938-1

56773-1

9806832_orig

1234005_orig

8400409_orig

4213341_orig

5218800_orig

809869

Brizzi-Roland-a-Roncevaux

Brizzi-Ulysse-et-les-Sirene

angelica

Brizzi-Orphee-et-Eurydice

     Pour en savoir plus suivez ce lien: http://www.brizzibrothers.com/

Posté par Jean-Charles54 à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2018

GOLDEN GLOBE POUR GUILLERMO DEL TORO

     Guillermo del Toro a remporté le Golden Globe du meilleur réalisateur pour son film La forme de l'eau qui sortira en février.

5051895 (1)

     Il a remporté le très convoité trophée face à Martin McDonagh, Christopher Nolan, Ridley Scott et Steven Spielberg. Cette romance fantastique entre une muette solitaire et un monstre reptilien a également récolté un Golden Globe pour la musique du compositeur français Alexandre Desplat. 

Bande Annonce la forme de l'eau (The Shape of Water) VF

Posté par Jean-Charles54 à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 janvier 2018

ÇA - (CHAPITRE UN) - de Andrès Muschietti

it-teaser-poster

     Andrès Muschietti est un argentin né en 1973 qui est le réalisateur d'un premier film d'horreur dont le titre est Mama sorti en 2013. 

     Ça est la première réalisation au cinéma du roman de Stephen King puisque auparavant il n'existait qu'une version en téléfilm de Tommy Lee Wallace diffusée maintes fois dans le monde et notamment pour la première fois en France sur M6 en 1993.

     A Derry dans l'état du Maine, un jour de forte pluie, un jeune garçon prénommé Georgie (Jackson Robert Scott) s'amuse à faire naviguer un bateau en papier le long d'une rigole. Le bateau tombe dans la bouche d'un égout et au moment où Georgie se penche pour tenter de le récupérer, un clown apparait dans le trou et le happe pour le faire disparaître sans aucun témoin pour voir cette agression. Georgie est déclaré disparu puis considéré comme mort par sa famille au bout de plusieurs mois... sauf son grand frère William "Bill" (Jaeden Lieberher) qui ne peut admettre cela. Intégré dans un groupe de six autres jeunes de la ville -le "Club des Ratés"- dont une fille, Beverly (Sophia Lillis), la bande découvre peu à peu qu'il se passe des évènements étranges dans la ville et que cela n'est pas la première fois dans l'histoire de Derry. 

     Mon opinion:  aurait pû être mieux!  C'est l'impression que l'on ressent après avoir vu le film. Si le roman de Stephen King est respecté en ce qui concerne l'ambiance générale, il manque néanmoins du "relief" à cette version de Ça. Le thème principal de l'histoire est la peur que ressentent les personnages; peur dont se nourrit ce clown maléfique, or justement non seulement à aucun moment le film ne fait vraiment peur mais de surcroît les principaux personnages -en l'occurence les sept jeunes de Derry - ne semblent craindre ce clown malgré son aspect sinistre et l'incongruité de sa présence dans les égouts. C'est ainsi qu'ils n'hésitent pas à s'enfoncer dans le sous-sol de la ville avec l'espoir de détruire le monstre. Ils y parviennent même du moins temporairement! C'est ainsi que se termine ce chapitre un. Le chapitre deux -les enfants devenus adultes reviennent à Derry- est en cours de tournage et la sortie de cette suite est prévue pour 2019. 

Andrés_Muschietti

Andrès Muschietti

ca-photo-ca-996939

chose-normale-film-horreur-ruine-08

ça_film_3

ca-photo-996003

gallery-1505304615-bill-skarsgard-3

Bill Skarsgard dans le rôle de Ça

ÇA Bande Annonce VF (2017) 

   

Posté par Jean-Charles54 à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2018

LA CAVALE DU Dr DESTOUCHES - par Christophe Malavoy, Paul et Gaëtan Brizzi

Scan0002

     La cavale du Dr Destouches (édité par Futuropolis - 2015) est l'histoire de la fuite en 1944 de l'écrivain Louis Ferdinand Céline -né Destouches- (1894-1961), à l'origine médecin; fuite donc vers l'Allemagne puis vers le Danemark en compagnie de son épouse Lucette afin d'échapper à l'accusation de collaboration avec l'ennemi nazi. 

     C'est l'acteur Christophe Malavoy qui se chargea de l'écriture du scénario et des dialogues tandis que le dessin est assuré par les jumeaux Paul et Gaëtan Brizzi, réalisateurs de films d'animation et illustrateurs. 

     Cette accusation de collaboration avec les nazis vint évidemment du fait des pamphlets très antisémites écrits par Céline dès 1937 avec Bagatelles pour un massacre, ce qui n'empècha pas l'écrivain d'être tout aussi anti germanisant et aidant et soignant de nombreux juifs. 

 

Scan0002 (9)

Scan0002 (10)

(Pour agrandir cliquez sur les images)

     On suit donc le couple Destouches (avec leur chat Bébert) quittant Paris le 17 juin 1944 pour rejoindre l'hôtel de Brenner's Park à Baden-Baden réquisitionné par le Reich pour accueillir des membres du gouvernement de Vichy, puis à Berlin et enfin Sigmaringen où se retrouve le dernier carré des pétainistes. Enfin un dernier voyage le 22 mars 1945 amène Lucette et Louis-Ferdinand Destouches à Copenhague où Céline est arrêté le 17 décembre de la même année. Condamné par contumace à une année de prison en 1950, Céline revint en France en 1951. 

     Mon opinion:  Christophe Malavoy dédie dans sa préface, La cavale du Dr Destouches à Lucette toujours vivante (105 ans en 2017) "qui m'ouvre sa porte depuis plusieurs années" car "l'univers célinien est un opéra bouffe... C'est la féerie Céline... au coeur d'un cauchemar peut-être... mais c'est la féerie...". Effectivement au cours des 93 pages de l'album il est impossible de s'empêcher de rire devant des dialogues délirants et des dessins tout aussi expressifs grâce aux talents des frères Brizzi. 

 

Scan0002 (11)

 

BrizziBrothersLM2015

Les frères Brizzi

XVMf3bf7ef0-52f3-11e5-b533-c83a72472a8b

Christophe Malavoy

19 décembre 2017

QUAND FACEBOOK SE RIDICULISE!

     Une artiste peintre de Tarbes, Stéphanie Vignaux, se voit être censurée par Facebook à cause de la toile ci-dessous. A cause de la nudité? Non! A cause de la cigarette que l'on voit aux lèvres de la jeune femme qui pose? Non! A cause des seins nus? Presque! Tout simplement et uniquement à cause des tétons qui sont trop visibles!   

 "Certains artistes, peintres ou photographes, en sont réduits à mettre des petits carrés sur les tétons. C’est absurde ! Tiens, manière de protester, pour mon prochain autoportrait, je me collerai un vieux chewing-gum sur le sein, au lieu de le coller sous la table de travail !", déclare Stéphanie Vignaux au quotidien La Dépêche du Midi. 

20171219151447200-0

     Pour voir l'intégralité de l'oeuvre ainsi que les autres réalisations de l'artiste suivez ce lien: www.stephanie-vignaux.fr

Posté par Jean-Charles54 à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2017

A PROPOS DE "LA TOUR SOMBRE" - Le film de Nikolaj Arcel

019006

     Malgré sa sortie en août ce n'est que maintenant que je me décide à publier une critique sur l'adpatation au cinéma de La tour sombre, la saga si populaire de Stephen king. Et pour cause! 

     Même si comme beaucoup d'autres amateurs des oeuvres de King je me doutais du résultat catastrophique du film, ce fut encore pire que je le pensais. Roland Deschain (le pistolero) interprété par Idris Elba qui se contente pratiquement pendant toute la durée du film (1h35) à jouer de ses colts tout en rechargeant à la vitesse de l'éclair et Walter Padick (l'homme en  noir) joué par Matthew McConaughey, qui veut faire peur mais n'y arrive jamais. Quant au troisième personnage, Jake Chambers (Tom Taylor), il fait ce qu'il peut pour tenir son rôle. 

     Mais au fait où sont les deux autres personnages de la saga: Eddie Dean et Susannah qui pourtant sont deux piliers importants de l'histoire? Et Ote, l'étrange animal qui à la particularité de parler?Disparus du scénario tout simplement!   

     Le public ne s'est pas trompé: le film recoit un accueil défavorable aussi bien aux USA qu'en Europe. Les critiques lui reprochent ses incohérences et un "bâclage" incontestable. Bien entendu ce ratage a une explication! On ne met pas en images une histoire exigeant huit volumes d'écriture avec un film de 1h35. D'où ce scénario "bâclé". Il aurait fallu soit une trilogie façon Seigneur des anneaux, soit une série façon Game of Thrones. C'était d'ailleuirs prévu pour les deux possibilités. En effet d'après AlloCiné: "En 2007, Stephen King avait vendu les droits de sa saga littéraire La Tour sombre à  J-J Abrams et Damon Lindelof  (créateurs de la série Lost), mais les deux hommes ont par la suite renoncé à se lancer dans cet ambitieux projet destiné au petit écran. Trois ans plus tard, NBC et Universal Pictures ont envisagé de concevoir une trilogie de films ainsi qu'une série basée sur les romans, avec Ron Howard à la réalisation, mais là encore, la complexité de cette adaptation a empêché les choses de se concrétiser. En 2015, Sony Pictures Entertainment et Media Rights Capital ont annoncé qu'ils comptent se lancer dans une adaptation de La Tour sombre, ce qui a donné lieu au film réalisé par Nikolaj Arcel" 

     A vouloir à tout prix réaliser cette adaptation nous sommes donc en présence d'une trahison de l'oeuvre de Stephen king. Ce n'est malheureusement pas la première fois! 

Pour en savoir un peu plus sur cette saga et ce que je pensais déjà du projet d'un film

suivez ce lien

 

tour 

Idris Elba

uploads%2F86318165-c65a-420b-ba8b-330215573d43%2FMV5BODAwOGNjOWItM2NiZi00MWQ0LTljM2MtM2I2MmE1ZDAxYWY0XkEyXkFqcGdeQXVyNDYxMzk4MDA@

 Matthew McConaughey 

9O4zwGI

Tom Taylor

LA TOUR SOMBRE (2017) Bande Annonce VF - HD

 

Posté par Jean-Charles54 à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2017

MALCOM YOUNG EST MORT

     Le guitariste du groupe AC/DC, Malcom Young, est décédé hier à l'âge de 64 ans. 

     Après Georges, l'un des trois frères, décédé le 23 octobre dernier, qui était le producteur du groupe, voici à présent Malcom, guitariste rythmique et chanteur, qui atteint de démence vient de quitter définitivement le monde du rock. 

     De la fratrie Young il ne reste plus que Angus. 

7791021234_malcolm-young-sur-scene-a-chigago-en-octobre-2008

Hommage:

AC/DC - My Tribute To MALCOLM YOUNG Night Prowler

 

Posté par Jean-Charles54 à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 novembre 2017

LIFA - par Heilung

a2627188437_10

     Le trio danois - Maria Franz, Christopher Juul et Karl Uwe Faust - nous offre après Ofnir (cliquez ici),  leur deuxième album baptisé Lifa

     Il s'agit cette fois-ci de l'enregistrement d'un concert donné à Copenhague courant 2017. Les fondateurs de Heilung se retrouvent sur scène avec d'autres musiciens et des figurants dans le rôle de guerriers vikings pour une prestation époustouflante de leur talent. Toujours avec leurs instruments faits d'os et des percussions obsédantes, en habits traditionnels, Heilung entraîne le spectateur et/ou l'auditeur une nouvelle fois vers les contrées nordiques et vers une époque où la relation entre l'humain et la nature n'était pas une vaine parole. 

     Pour télécharger l'album au prix de 9 euros suivez ce lien:  https://heilung.bandcamp.com/album/lifa

     Extrait du concert: 

Heilung | LIFA - Fylgija Ear / Futhorck LIVE

     Le concert dans son intégralité (1 heure et 16 minutes): 

Heilung | LIFA - Full Show

20902049_272184006601625_4445932256833306624_n

maxresdefault (1)

maxresdefault

Posté par Jean-Charles54 à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2017

ORACLE - Volume 6: Le supplicié - par Sylvain Cordurié, Stéphane Bervas et Guillaume Lopez (couleurs)

Scan0002 (4)

     Contrairement à ce que j'avais écrit concernant le volume 5 (cliquez ici) la série Oracle continue. 

     Sylvain Cordurié est né en 1968 à Neuilly-sur-Seine et après une formation aux Beaux-Arts d'Angers, il se dirige vers les jeux de rôle puis il se lance dans la bande dessinée en tant que scénariste, notamment dans les univers fantastiques et science-fiction. 

     Stéphane Bervas est né en 1971 à Madagascar. Après des études littéraires à Brest, Stéphane Bervas quitte les bancs de la faculté pour devenir infographiste dans le secteur du jeu vidéo. Il y travaillera durant près de 15 ans. En 2012, il se reconvertit dans la bande dessinée en signant chez Soleil une BD d’anticipation, 2021, sur un scénario de Betbeder en deux volumes. 

    Le supplicié fut publié en août 2015 aux éditions Soleil. Sisyphe est l'homme le plus détesté des dieux de l'Olympe! Il n'hésite à braver et à provoquer l'autorité de Zeus et un jour celui-ci le condamne à faire rouler le long d'une pente un rocher qui une fois atteint le sommet de la côte redescend forçant Sisyphe à renouveler son effort... et cela pour l'éternité. 

Scan0002 (6)

     Mais même contraint à cette terrible épreuve, Sisyphe nargue l'Olympe et prépare sa revanche. C'est aux Enfers qu'il trouvera des alliés par l'intermédiaire de Perséphone pour revenir parmi les vivants et assouvir sa vengeance. 

Scan0002 (7)

(cliquez sur les images pour agrandir)

     Mon opinion: toujours aussi passionnant avec de très beaux dessins et un scénario à la hauteur de cette histoire issue encore une fois des légendes de la Grèce antique. 

 

Cordurié

Sylvain Cordurié

Bervas

Stéphane Bervas

Posté par Jean-Charles54 à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 octobre 2017

FATS DOMINO EST MORT

     Antoine Domino dit "Fats" à cause de sa corpulence, né le 26 février 1928 à la Nouvelle-Orléans est décédé mardi 24 octobre à 89 ans de cause naturelle.

     Avec 65 millions de disques vendus durant sa carrière mélangeant ragtime, boogie-woogie, mélodies cajuns et rythmes latins, il avait contribué, au début des années 1950, à "inventer" ce qui est devenu, sous l’impulsion d’Elvis Presley – qu’il avait inspiré –, le rock’n’roll : ainsi, son premier succès, The Fat Man (1949) est souvent considéré comme le premier tire de l’histoire de ce genre musical.

FatsDomino

Fats Domino 'The Fat Man'

Posté par Jean-Charles54 à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]