Image (24)

 

      Christophe Bec a vu le jour en 1969 à Rodez, et déjà à onze ans il crée un personnage de reporter qu'il met en images, Guy Rébut, pour un album de 46 pages intitulé L'Egnime Bright. Puis avec son frère Guilhem, Christophe publie à une cinquantaine d'exemplaires un fanzine: "Esquisse".  

     Christophe Bec avait donc très tôt le désir et la possibilité de mettre en images des histoires et c'est tout naturellement qu'il intègre en 1990 l'Ecole européenne supérieure de l'image d'Angoulème, capitale de la bande dessinée. On lui demande alors de réaliser un album historique sur la bête du Gévaudan. En 1992 il signe un premier contrat aux éditions Soleil pour l'album Dragan qui malheureusement se solde par un échec à la vente.

     En 2001, c'est la consécration: le tome 1 de Sanctuaire remporte un vif succès auprès des lecteurs et à ce jour la série est à 300 000  exemplaires vendus. Puis en 2006, Christophe Bec dessine Le Temps des Loups puis Bunker, une anticipation militaire. 

     Ce premier volume de Prométhée - Atlantis sort en 2008 et dès la mise en vente recueille succès et très bonne critique de la part des spécialistes. Il semble pour l'instant que Prométhée soit l'oeuvre majeure de la biographie de Christophe Bec. 

     Ce volume 1 débute par une étrange découverte faite en 1513 en Amérique du sud par des conquistadores: en pleine forêt repose un étrange appareil métallique de grande dimension et en ruines. Puis après un bref historique de l'histoire mythologique de Prométhée -le dieu condamné par Zeus à être enchaîné au flanc d'une montagne et à se faire dévoré indéfiniment le foie par un aigle- nous nous retrouvons en septembre 2019 où d'étranges évènements se déroulent à travers le monde: les pendules s'arrêtent de fonctionner pendant deux heures à partir de 13h13, les avions en vol chutent, une navette spatiale revient sur Terre automatiquement avec un seul membre d'équipage, les autres ayant été massacrés de façon horrible et encore plus étrange, un sous-marin allemand coulé au cours de la deuxième guerre mondiale refait surface intact, et le Titanic réapparaît sur les flots!

     Mon opinion:  comme dans tout premier volume d'une série de BD, Prométhée - Atlantis pose les premières bases de l'égnime ainsi que la présentation des principaux personnages. Il faut donc attendre le second ou le troisième tome pour commencer à y voir plus clair. En attendant nous pouvons nous délecter de la qualité des dessins (à noter la beauté de la couverture) et des dialogues, même si je trouve personnellement que les traits des visages des personnages expriment mal les impressions qu'ils ressentent.  

bec_original

Christophe Bec

Image (26)

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)