21-03-2014 08;17;28 (2)

     Pour Valoras et les quelques millions de fidèles qui fuient la Terre à bord de gigantesques vaisseaux spatiaux en direction d'Alpha du Centaure, c'est la mort assurée au moment de leur passage de la nodale (appareillage complexe annulant le temps et la distance entre le système solaire et Alpha). Sur Terre, les zakkapistes prennent une à une toutes les villes des immortels, tandis que sur la Lune, Mars, Titan, Jupiter..., le pouvoir change de mains: comme souvent, certains personnages profitent du chaos généralisé pour assouvir leur propre ambition.

     Lewis Khandra se trouve au milieu de cette guerre d'autant plus qu'il s'avère indiscutablement qu'il est le fils du grand Saros, le fondateur du mouvement des zakkapistes et ces derniers ont bien l'intention de profiter de cela pour asseoir définitivement leur pouvoir.  

     Mais qui sont ces mystérieuses entités prétendant par télépathie faire partie de la coexistence, c'est-à-dire une vaste réunion de diverses civilisations galactiques? A priori ces extraterrestres veulent du bien aux humains tout en déplorant que l'humanité a la déplorable habitude de mettre en danger l'équilibre cosmique de par son instabilité spirituelle! 

     Mon opinion:   Quantex: la coexistence se termine sans vraiment donner de réponses à toutes les questions que le lecteur se posent. Certes les rebelles tiennent la plupart des grands centres d'intêrets du système solaire, mais le danger n'est pas totalement mis à l'écart et à la fin de ce troisième volume on pressent, peut-être, une suite à venir.