12-12-2014 17;27;46 (2)

     Le 11 mars 2013, en rédigeant la critique des dix volumes parus du Scorpion, j'écrivais qu'il était certainement prévu un onzième volume. Le voici enfin avec pour sous-titre La neuvième famille.

     Après bien des recherches et des aventures le Scorpion connaît enfin son père: c'est Orazio Trebaldi, chef des Trebaldi, l'une des huit familles se partageant fortune et pouvoir. Malgré sa répugnance le Scorpion est obligé d'accepter cette réalité: le sang des Trebaldi coule dans ses veines!  Tandis que son ami le Hussard se repose, le Scorpion coule des jours heureux dans les bras d'Ansea Latal. Est-ce enfin la paix revenue?

     Non, car un étrange homme fait son apparition et tue Orazio Trebaldi puis s'attaque aux membres de la famille un à un. Le Scorpion est donc lui-même menacé et va devoir repartir à la recherche d'une autre vérité: pourquoi cette malédiction sur le clan Trebaldi?

     Mon opinion:  l'arrivée de ce mystérieux et nouveau personnage dont on ne connaît pas le nom ni ses motifs, mais qui possède au-dessous de son oeil gauche un tatouage, relance la série certainement pour plusieurs volumes. Les dessins et les couleurs de Marini sont toujours très professionnels et le scénario de Desberg laisse entrevoir des surprises pour la suite.

     Il existe une édition spéciale de ce volume onze avec une autre couverture mais l'intérieur est identique au volume présenté ici.

(page extraite du volume onze - cliquez sur l'image pour l'agrandir)

12-12-2014 17;30;21 (2)