26-03-2015 18;25;09 (2)

    Étant donné que l'ensemble des évènements précédents eurent lieu pendant douze jours à 13h13, l'humanité toute entière attend avec anxiété le treizième jour! 

     Les grandes ville du monde sont la proie des flammes notamment à cause des violentes émeutes de la population face à un phénomène incompréhensible surtout que plane un soupçon: les Gouvernements et en particulier celui des USA cachent la vérité aux peuples. 

     Dans toutes les capitales, les chefs d'états sont à l'abri dans des bunkers souterrains. 

     L'invasion des extra-terrestres viendra t'elle comme prévue du cosmos? 

     A surprise des états-majors, des centaines d'engins volants surgissent... des océans, effectivement le treizième jour à 13h13 et le constat est simple: les extra-terrestres étaient là depuis peut-être des décennies, cachés dans les profondeurs à l'abri de toute détection. 

 

28-03-2015 17;19;53 (2)

     L'attaque des villes commencent alors! Les vaisseaux détruisent toutes les cités de la Terre, mettant à bas bâtiments et ponts.

26-03-2015 18;31;27 (2)

    Puis les occupants des vaisseaux font leur apparition revêtus de lourdes combinaisons les isolant totalement de l'environnement terrestre. Les humains tentant de s'enfuir sont tués immédiatement tandis que quelques soldats essaient malgré leur peu de moyens de riposter, d'autant plus que toutes les fonctions électroniques et informatiques sont neutralisées. 

26-03-2015 18;37;00 (2)

    Quel sera le destin de la Terre face à cette invasion sans aucune mesure? 

26-03-2015 18;37;00 (3)

     Mon opinion:  ce onzième tome comporte très peu de dialogues à part les deux pages où le président des États-Unis demande l'état des lieux de la situation à son chef d'état-major: "Alors, quelle est la situation Wandmacher? - Passez-moi l'expression mais c'est la merde totale, monsieur le Président!". Stefano Raffaele nous présente donc de grands panoramiques afin de mieux mettre en avant les destructions exécutées par les extra-terrestres. Dans un entretien accordé au site "Auracan", Christophe Bec raconte: "Il y a quelques temps, j’avais déclaré avoir envie d’aller jusqu’à 13 tomes, en rapport aux événements de 13 heures 13… mais ce n’était qu’un effet d’annonce. J’ai aujourd’hui établi la trame complète de la série, et sans bouleversement radical, elle devrait se conclure au tome 11  dont le titre sera Providence. Cela n’augure pas forcément d’une fin heureuse, mais je n’en dirai rien…" (pour l'entretien complet cliquez ici). Comme nous pouvons le constater le onzième volume présenté dans cette chronique n'est pas le final de la série et par conséquent Christophe Bec est revenu sur sa décision et cela paraîtrait logique que Prométhée se termine par le treizième tome.