14-01-2016 18;27;48 (2)

     Sylvain Escallon est né en 1990 à Montpellier où il suivit des études supérieures d'arts graphiques. 

     En 2013, Les zombies n'existent pas fut sa première contribution au monde de la bande dessinée. 220 volts (éditions Sarbacane - 2015) est inspiré du roman éponyme de Joseph Incardona paru chez Fayard en 2011. 

     Ramon Hill est écrivain. Il est l'auteur de deux romans qui remportèrent un franc succès et pas mal d'argent lui permettant de vivre confortablement avec sa famille: marié à Margot  et tous deux ont deux enfants, Johanna et James. Tout est donc pour le mieux sauf que depuis plusieurs semaines Ramon est sujet au syndrome de la page blanche alors que son agent littéraire le presse à propos d'un troisième manuscrit. Une solution s'impose: Ramon et Margot décident de partir quelques jours en montagne, dans une maison isolée, avec l'espoir que le calme et le grand air donneront l'inspiration à l'écrivain. 

     Mais dès le début du séjour les choses ne se passent pas comme prévu... 

20-01-2016 17;15;59 (2)

(Pour agrandir cliquez sur l'image)

    Mon opinion: je n'ai pas lu le roman de Joseph Incardona, il ne m'est donc pas possible de dire si l'adaptation de Sylvain Escallon est conforme au livre. Dans la bande dessinée l'intrigue est plutôt simple et la trame du scénario est parfois difficile à convaincre. C'est dommage car le style de Sylvain Escallon serait propice à plus de suspense grâce au dessin en noir et blanc et à la qualité du trait. Un idéal pour créer une ambiance de polar notamment dans le huis-clos qui est la pièce maîtresse de l'histoire. Si le scénario de 220 volts version BD est conforme à celui du roman, la critique ne serait plus valable, le dessinateur ayant respecté l'oeuvre originale. Si un(e) visiteur(se) du blog possède la réponse son avis serait intéressant. 

9782213656014

Le roman

21-01-2016 17;24;57 (2)

AVT_Sylvain-Escallon_3487

Sylvain Escallon