images

     Jean-Patrick Benes est un réalisateur et scénariste français. En tant que réalisateur il est l'auteur depuis 1997 de Patiente 69, Chair fraîche, Vilaine, la série Kaboul Kitchen et Arès en 2016 avec Allan Mauduit et Benjamin Dupas comme co-scénaristes. 

     Paris année 2035. La France compte 15 millions de chômeurs. L'Etat a fait faillite et ce sont des sociétés privées qui à coups de millions d'euros maintiennent le pays dans un équilibre précaire économiquement et socialement instable. Alors que des milliers de sans abris campent dans les rues de la capitale et notamment sur le parvis de la Tour Eiffel, des écrans géants installés en hauteur dans la ville diffusent des combats à mains nus où tous les coups sont permis sous l'action de produits dopants devenus légaux. 

     Arès (joué par Ola Rapace) est l'un de ces combattants tout en aidant parfois la police pour mater par la force des manifestations. Un jour la soeur de Arès, Carla (Emilie Gavois-Kahn) est arrêtée pour participation active au sein d'un mouvement révolutionnaire. Le combattant doit alors accepter un odieux chantage afin de la sauver, elle et ses filles avec l'aide d'un travesti, Myosotis (interprété par Micha Lescot) qui sera d'une grande aide. 

     Mon opinion:  même si Arès n'est pas au sommet d'une réussite, il faut néanmoins lui reconnaître des qualités incontestables notamment dans le fait que c'est une oeuvre d'anticipation, ce qui est très rare dans le genre cinématographique français. Les décors comme la photo restituent l'ambiance lugubre de cette société du futur qui rappelle un peu celle de Blade Runner. Le film durant à peine 1h20 aurait mérité d'être plus long ce qui aurait permis à Jean-Patrick Benes et à ses co-scénaristes de développer la psychologie de certains personnages importants du scénario.  Néanmoins un film à voir. 

media

Jean-Patrick Benes

564574

132211

ARÈS (Science Fiction, 2016) - Bande Annonce