Scan0001 (2)

     Rapaces en orbite, deuxième volume de Space Reich paru en février 2017 aux éditions Soleil. 

     A la fin du volume 1 les nazis réussissent à envoyer à la frontière de l'atmosphère et du vide spatial une fusée emportant à son sommet une petite capsule comportant une caméra afin de filmer, pour une courte durée certes, la rotondité de la Terre. Le succès est au rendez-vous: la capsule revient sur Terre au bout d'un parachute. 

     Bien entendu le service de propagande nazi s'empresse de diffuser dans les cinémas de l'Europe ces premières images venant du cosmos. Mais les américains après bien des déboires réussissent eux aussi à expédier une capsule émettant un "bip bip" et qu'ils récupèrent intact sous leur propre caméra. 

 

Scan0001 (3)

     Ce succès US a lieu en partie grâce à la présence à la base de White Sands du russe Sergueï Korolev ultérieurement fait prisonnier par les allemands mais évadé d'un camp de Sibérie puis récupéré par les américains et du français Jacques Bergier, tous deux spécialistes en astronautique. Les nazis ne tardent pas alors à expédier une fusée avec une capsule récupérable abritant à son bord les premiers êtres vivants de la conquête spatiale: des rats!  

Scan0002 (2)

     Mon opinion:  toujours aussi sympathique à lire. Amusant de voir des personnages ayant eu un véritable rôle à jouer et mis dans des situations inversées par rapport à la réalité historique.