51yg3IkVepL

     Publié en 2006 par les éditions Omnibus, Catastrophes réunit cinq romans parus entre 1956 et 1972 dans leur première édition respective et qui racontent cinq catastrophes menaçant l'humanité. 

     Terre brûlée (No Blade of Grass ou The Death of Grass) -1956- par John Christopher (1922-2012). Un virus s'attaquant uniquement à la végétation décime tout ce qui pousse sur les terres. Malgré plusieurs tentatives de contre attaque, toutes les cultures (blé, riz, maïs, légumes...même l'herbe) meurent provoquant peu à peu une famine mondiale entraînant guerre civile et massacres. Un groupe de personnes essaient de se réfugier dans une vallée au nord de l'Angleterre. Un film fut adapté du roman en 1970 par Cornel Wilde. 

John_Christopher

John Christopher

NBLDFGRSSR1958

*****

     Génocides (The Genocides) -1965- par Thomas M. Disch (1940-2008). Des spores en provenance du cosmos provoquent l'apparition de gigantesques plantes qui pour survivre et s'épanouir détruisent tous les autres végétaux, absorbent l'eau des rivières et des lacs, transforment même le sous-sol avec des racines s'enfonçant à plusieurs centaines de mètres de profondeur. La civilisation humaine disparaît peu à peu et les quelques survivants tentent tant bien que mal d'échapper à l'extinction totale. 

AVT_Thomas-M-Disch_9874

Thomas M. Disch

140074

*****

     Soleil vert (Make room! make room) -1966- par Harry Harrison (1925-2012). En 1999 New-York compte trente-cinq millions d'habitants avec une pénurie d'eau potable et un rationnement drastique de la nourriture. Au milieu de ce chaos, Andy policier de son état, doit mener une enquête sur l'assassinat de Mike O'Brien, un des dirigeants du marché noir. Un film (Soleil vert) fut réalisé en 1973 par Richard Fleisher avec Charlton Heston dans le rôle principal. A noter que le scénario du film comporte de très nombreuses différences avec le roman.

me

Harry Harrison

make-room_book-cover

*****

      La goélette des glaces (The Ice Schooner) -1969- par Michael Moorcock (né en 1939). Une guerre atomique totale provoque un hiver nucléaire: le climat mondial se refroidit et peu à peu la Terre dans son intégralité est recouverte d'une épaisse couche de glace. Plusieurs siècles plus tard, les survivants n'ont plus de technologie. Ils vivent dans des cités au fond de crevasses mais utilisent des voiliers munis de patins afin de se déplacer sur la banquise. Un jour, l'un des capitaines de ces navires, Konrad Arflane, sauve du froid un homme en perdition. Cette rencontre déclenchera le début d'une recherche utopique. 

téléchargement

Michael Moorcock

60157

*****

     La fin du rêve (The End of the Dream) -1972- par Philip Wylie (1902-1971). La fin du rêve n'est pas spécialement un roman mais plutôt un essai fictif énumérant les désastres qui ont conduit l'humanité à sa perte en 2023: surconsommation, pollution, destruction de l'écosystème, etc. Publié un an après sa mort, The end of the Dream est une sorte de testament très pessimiste de l'auteur. 

Wylie-200(1)

Philip Wylie

16857532448_42115fb7f0_b

     Mon opinion pour l'ensemble: il me paraissait nécessaire de me replonger dans ces romans qui à des degrés divers préfigurent ce qui attend l'humanité dans un proche avenir, notamment Terre brûlée (il existe déjà malheureusement un territoire en Californie où plus rien ne pousse du fait d'un étrange virus), Soleil vert bien entendu avec la surpopulation et la pénurie alimentaire, et puis La fin du rêve qui donne une "claque" aux lecteurs tant Philip Wylie était dans le vrai en 1972. A lire ou à relire impérativement.