images 

     Édité en 1995 chez Albin Michel. 

     Région de Rodez en 1993. Un homme âgé ayant tout l'aspect d'un vagabond fait son apparition et quand on lui demande son identité il répond tout simplement: "Je suis Benoît"! Réponse banal pourrait-on penser mais pourquoi alors les services secret du Vatican lancent-ils un de leur agent sur les traces de ce Benoît? A Rome comme partout dans le monde Catholique personne ne conteste l'autorité du Pape en place depuis le Concile de Constance entre 1414 et 1418 qui déposa Benoît XIII le dernier des antipapes d'Avignon. Or à partir de cet instant plusieurs "Benoît" se succédèrent dans le temps, certains ouvertement et d'autres dans la clandestinité entre Provence et Aveyron et chacun d'entre eux prétendirent être le successeur du vrai Pape et rejetant celui établi à Rome. Jusqu'à ce "Benoît" là  en cette fin du 20ème siècle à Rodez. 

     Mon opinion:  Jean Raspail entraîne ses lecteurs dans une intrigue mêlant le réel et la fiction: une trouble période historique de l'Europe où à certaines périodes jusqu'à trois papes revendiquaient être individuellement le digne successeur de Pierre. Ainsi par exemple entre les années 1378 et 1415 se confrontèrent les papes de Rome, d'Avignon et de Pise, ce qui entraîna plusieurs conflits entre les royautés européennes, chacune prenant position pour les uns ou les autres. Savamment retracée par l'auteur cette épopée oubliée par beaucoup de nos contemporains enchante par le style littéraire que l'on connaît de Jean Raspail avec au fil des pages une éternelle question qui revient: lequel de ces papes était le vrai et le faux?  Un ouvrage pour les passionnés d'histoire.