Scan_0001 (3)

 

     Édité en 2015 chez Albin Michel puis chez Pocket en 2017 Que ta volonté soit faite nous entraîne dans l'état du Midwest et plus précisément au sein d'une petite ville, Carson Mills dans les années 1960,  où vit une communauté de paysans, d'éleveurs de bétail, de commerçants, le tout avec un shérif, ses deux adjoints, une secrétaire et deux églises, l'une luthérienne et l'autre méthodiste. Tout serait très paisible en ce petit coin de paradis.... sauf la présence de Jon Petersen qui à lui seul incarne ce qu'il y a de pire en l'être humain. "Même le diable en a peur" dit-on! Jon Petersen détruit mentalement tout ce qu'il peut, surtout les femmes, y compris son épouse et la soeur de celle-ci et jusqu'à son très jeune fils Riley qu'il terrorise à la moindre occasion. La ville entière a peur de Jon Petersen et même si au bout de longues années de cette ambiance le shérif soupçonne Petersen d'être le coupable de viols envers des jeunes filles, rien ne prouve cette éventuelle culpabilité, à part systématiquement la présence d'un coquelicot sur les lieux de l'agression sexuelle. 

     Mon opinion:  pas de fantastique ni de moments irréels, ni d'enquête policière compliquée mais juste la narration méthodique et horrible de l'histoire d'un homme qui dès son plus jeune âge étudie minutieusement les fourmilières pour ensuite mieux les détruire jusqu'au sommet de sa malveillance au fur et à mesure qu'il devient adulte. Ambiance noire garantie dans ce roman qui pousse le lecteur à se demander quand cela s'arrrêtera, non pas l'histoire mais les agissements de Jon Petersen. Jusqu'à la fin qui offre une surprise de taille et inattendue!