Image (26)

   

      Le songe de Poliphile est le livre le plus étrange et mystérieux paru sous la Renaissance! Il fut rédigé en 1467 et imprimé à Venise en décembre 1499 par Alde l'Ancien. 

 

     Tout d'abord son auteur: Francesco Colonna, ou plutôt devrait-on dire peut-être "attribué à..." car rien n'est vraiment sûr, mais généralement les spécialistes pensent que c'est bien Colonna qui en est l'auteur. Il était architecte et fils d'une riche famille de la noblesse de Rome. Il ne fait pas de doute que Colonna avait l'érudition suffisante pour écrire un livre aussi éclectique et sa formation d'architecte lui permettait de donner de nombreux détails architecturaux avec le vocabulaire adéquate dans les innombrables descriptions des monuments et temples qu'il décrit dans le livre. 

 

 

     Le titre: en français on appelle le livre Le songe de Poliphile mais son premier véritable titre est Hypn-eroto-machina Poliphili. Cette appellation étrange est encore une abréviation du titre original imprimé dont voici la reproduction:

HYPNEROTOMACHIA POLIPHILI , VBI HV

MANA OMNIA NON NISISOMNIVM

ESSE DOCET  .ATQVE OBITER

PLVRIMA SCITV SANE

QVAM DIGNA COM

MEMORAT .

* * *

* *

*

     Ce titre original impossible à lire et rédigé de la sorte (un triangle équilatéral posé sur sa pointe) est déjà une étrangeté en soi! Le nom de Poliphile vient du grec qui signifie "celui qui aime Polia" qui est une protagoniste de cette histoire et son nom signifie "beaucoup" ou encore "plusieurs choses". Polophile est donc celui qui a de multiples objets d'amour. Car Le songe de Poliphile raconte le rêve initiatique d'un jeune homme, Poliphile, qui aime ardemment Polia mais celle-ci est totalement indifférente à ces avances. 

     Seulement pour nous lecteurs, cette quête de l'amour relatée dans le livre est absolument illisible! En effet la langue employée par Francesco Colonna est un mélange bizarre de latin, d'italien, d'hébreu, d'arabe, de grec avec la présence de ce qui ressemblent à des hiéroglyphes égyptiens ainsi que des annotations mathématiques et une mise en pages peu habituelle! 

(cliquez sur les images pour agrandir)

Image (27)

Image (28)

 

      Le songe de Poliphile contient 172 gravures sur bois et l'identité du graveur reste inconnu! Ces gravures ont un sens incontestablement ésotérique et cachent des énigmes n'ont encore résolues. L'alchimiste Fulcanelli disait que Le songe de Poliphile contient certaines connaissances utiles à l'accomplissement du "grand oeuvre". 

     L'isibillité de ce roman, déjà en son temps, son caractère hermétique, ses références aux cultes païens et enfin ses allusions à l'érotisme, valurent à son auteur quelques suspicions d'hérétisme de la part de l'Inquisition. Francesco Colonna (si c'est bien lui) se retira alors dans un monastère de l'Ordre des Dominicains où il mourut, sans le sou et amer, dit-on, en 1527.

     Fort heureusement l'oeuvre de son étrange auteur survécut aux siècles pour parvenir à notre époque et Le songe de Polophile reste encore à déchiffrer et à comprendre. 

     Mon opinion:  j'ai la chance de posséder Le songe de Poliphile en édition "luxe" (édité par Jean de Bonnot), car ce livre est une oeuvre que tout bibliophile se doit de posséder uniquement pour la beauté des dessins. Même vous ne le lisez pas, vous aurez toujours le plaisir de le feuilleter et de le montrer à votre entourage pour son très grand mystère, d'autant plus que l'on trouve l'ouvrage vendu en version classique à un prix plus abordable. 


Ci-dessous quelques reproductions de l'oeuvre

(pour agrandir cliquez sur chaque image)

poliphile_1

A1246

A3765

poissonbsix

songe_polyphile_web4