cargo

     Cargo est un film de science-fiction suisse réalisé en 2009 par Ival Engler et Ralph Etter. 

     Au 23ème siècle, la Terre est inhabitable suite aux diverses pollutions et les survivants de ce cataclysme vivent dans des conditions précaires à bord de gigantesques stations spatiales où les épidémies font rages. Pourtant il y a un espoir: une planète baptidée Rhea, propice à la vie humaine a été découverte à cinq années lumière de la Terre et là-bas, déjà, quelques hommes, femmes et enfants y sont installés, dont la soeur de Laura Portmann (interprétée par Anna Katharina Schwabroh), médecin de son état. Celle-ci veut rejoindre sa soeur mais le voyage coûte cher, aussi Laura s'engage à bord d'un cargo spatial qui doit rallier la station 42 en direction de Proxima du Centaure. Cette mission consiste à transporter du matériel vers cette station qui servira de relais pour une autre destination. 

     Ce cargo spatial est composé de six autres membres d'équipage dont Samuel Decker (interprété par Martin Rapold), agent de sécurité, car des menaces terroristes compromettent depuis quelques temps les missions spatiales. Pour faire face à la longueur du voyage, l'équipage est plongé en hibernation légère avec un tour de garde alterné pour chacun de plusieurs mois. Quand vient le moment pour Laura Portmann d'assurer la veille, elle constate rapidement qu'elle n'est pas la seule personne éveillée dans le vaisseau. Y aurait-il un passager clandestin? 

     Mon opinion:  incontestablement le film débute par des images très esthétiques (la station spatiale en orbite), puis par le souci de rendre glauque les coursives sombres, froides et humides du cargo en route pour la station 42. Mais malheureusement les bonnes intentions s'arrêtent là! Le scénario est pauvre, les dialogues inconsistants et on s'aperçoit vite des emprunts faites à d'autres films du même genre, notamment l'ambiance régnant dans le cargo même si on s'attend à une présence maléfique (après tout le sous-titre du film dit ceci: "Quelque chose a embarqué avec eux"). On reste sur sa faim car ce "quelque chose" n'a rien de surprenant! Manque de moyens financiers? Certainement: Cargo ne disposant que de 4,5 millions de francs suisses (pratiquement l'équivalent en euros). Le cinéma suisse incompétent à réaliser des films de science-fiction? Certainement aussi: difficile de se mesurer aux productions américaines de la même catégorie!  

cargo01

Anna Katharina Schwabrah

CARGO_ITW_ENGLER_08

Martin Rapold

cargo08

179070142565_1_jpg_ext_