31-03-2016 18;18;03 (2)

     Publié en 2013 aux USA, puis en 2014 en France chez Albin Michel, Joyland vient de sortir au Livre de Poche. Joyland se situe dans la chronologie de parution des oeuvres de Stephen King entre 22/11/63  et Docteur Sleep

     Devin Jones, un étudiant de 21 ans, perturbé par une relation amoureuse compromise, décide de signer un contrat de travail durant les deux mois d'été de 1973, dans un parc d'attraction de la Caroline du Nord. 

     Il va faire connaissance avec le travail de forain en compagnie d'autres étudiants dans son cas, côtoyant d'étranges personnages du parc comme par exemple la voyante -ou plutôt celle qui se fait passer pour une voyante et apprendre à parler le "parlure", le langage des forains. Joyland est un parc de l'ancienne génération, celle où l'on trouvait les classiques jeux du tir au fusil à plomb, de la grande roue ou encore de la maison de l'horreur où un wagonnet entraînait le visiteur dans l'obscurité peuplée de monstres mécaniques. Or justement un meurtre a eu lieu dans cette maison de l'horreur: quatre années auparavant une jeune fille fut assassinée à cet endroit et certains affirment avoir vu son fantôme tandis que le meurtrier n'est toujours pas arrêté. 

     C'est dans cette ambiance que Devin Jones fait la connaissance d'un très jeune garçon, Mike, atteint d'une maladie incurable et de sa mère âgée d'à peine dix ans de plus que Devin. Mike semble avoir un don de médiumnité et tandis que Devin prolonge son contrat de travail au-delà des deux mois d'été, une relation amicale s'installe entre le jeune homme, Mike et sa mère. 

     Mon opinion:  il ne faut surtout pas se fier à la quatrième page de couverture sur laquelle il est écrit: "Les clowns vous ont toujours fait un peu peur? L'atmosphère des fêtes foraines vous angoisse?" ... etc. Cette petite allusion à Çà (roman en deux volumes paru en 1988) est certainement un argument de vente trompeur de l'éditeur et rien de plus car dans Joyland il n' y a strictement aucun clown! Le fantastique est absent ou presque du roman. Joyland est principalement un livre sur l'apprentissage de la vie d'un jeune homme qui va découvrir en quelques semaines, le travail, l'amitié et l'amour physique tout en dénouant les mystères de plusieurs meurtres non résolus. Le roman reflète aussi une nostalgie et  une tristesse (notamment à la fin) de la part du narrateur. Comme à son habitude Stephen King ne déçoit pas avec Joyland