21038075_20130909110053289

      Réalisé par le sud-coréen Bong Joon-ho né en 1969 (réalisateur également de The Host), Snowpiercer - Le Transperceneige est inspiré d'une bande dessinée française de Jacques Lob et Marc Rochette paru en 1982. 

     Le réchauffement climatique s'accentuant, les autorités mondiales décident d'employer une nouvelle technique: la pulvérisation dans la haute atmosphère d'une substance chimique, le cw7,  censée éliminer la pollution. Cet acte fonctionne si bien, que non seulement le réchauffement cesse mais s'inverse et provoque un début de refroidissement qui s'accentue et provoque une ère glaciaire. En quelques années toute la surface de la Terre, même au niveau de l'équateur, se retrouve sous la glace déclenchant un effondrement total de la civilisation: plus de nourriture et la mort progressive de centaines de millions de personnes. Le constat est inévitable: l'humanité va disparaître! 

     C'est alors qu'un homme riche, Wilford, à la tête d'une compagnie ferroviaire, ayant fait construire un train hors du commun roulant sur une voie empruntant un parcours circulant sur l'Europe, l'Asie, l'Afrique et le continent américain, décide d'acceuillir à son bord un groupe de personnes fortunées, dans des conditions très  confortables et de lancer le train composé de plusieurs wagons hermétiquement isolés les uns des autres par des portes inviolables, sur cette voie internationale, sans strictement aucun arrêt, partant du principe que "le mouvement c'est la vie". 

     Seulement ce train possède tout à l'arriere, dans le dernier wagon, un groupe d'hommes, de femmes et d'enfants, vivant dans des conditions misérables, se nourrissant de tablettes énergétiques à la provenance inconnue et où de temps en temps, des gardes venant du reste du train viennent prendre un enfant afin de l'amener vers l'avant du convoi pour une mystérieuse raison. La colère gronde et un jour les opprimés du dernier wagon décident d'entamer une énième révolution (les précédentes furent des échecs) en suivant un meneur d'hommes, Curtis, et d'investir par la force et un à un, tous les wagons du train jusqu'à la machine tout en tête afin de parvenir jusqu'à Wilford en personne.

     Principaux acteurs: Chris Evans, Song Kang-ho, Tilda Swinton, Jamie Belle, Octavia Spencer, Ewen Bremner, Alison Pill, Ko Asung, John Hurt et Ed Harris.

      Mon opinion:  le train sert de prétexte pour dénoncer la hiérarchie réelle de l'humanité. Au sommet les riches menant une vie totalement à l'abri du besoin, au milieu la classe moyenne et tout en bas les démunis. Seulement dans Snowpiercer l'échelle sociale est horizontale! Et comme dans toute société où la majorité est opprimée par la minorité au pouvoir, il y a forcément de temps en temps des révolutions qui permettent de faire croire que la situation politique et sociale s'est inversée ce qui n'est pas souvent le cas. Dans ce train il en est de même! Les diverses révolutions du passé sont-elles bien issues spontanément du dernier wagon? Comment fonctionne le train puisqu'il n'y a plus d'énergie sur Terre? Pourquoi des enfants sont-ils emmenés vers la tête du train? Toutes ces réponses nous les obtenant à la fin du film après bien des surprises au fur et à mesure de l'avancée de Curtis vers la machine. Incontestablement un film à voir et qui fait réfléchir notamment quand Wilford joué par Ed Harris explique à Curtis, interprété par Chris Evans, les mobiles de tout ce sang versé. 

Bong_Joon-ho_Deauville_2013

Bong Joon-ho

snowpiercer1

Chis Evans et Song Kang-ho

Tilda-Swinton-as-Mason-in-Snowpiercer

Tilda Swinton (méconnaissable!)

146970 

Jamie Bell

snowpiercer_posters_john_hurt

John Hurt

Ed-Harris-Snowpiercer

Ed Harris

Snowpiercer-130116-04

snowpiercer-le-transperceneige-snowpiercer-30-10-2013-9-g

 

Snowpiercer, le Transperceneige - Teaser 3 (VOST)