Image (51)

 

      Pour la première fois en France, voici les quatre Odyssées présentées en un seul volume et écrites par Arthur C. Clarke de 1968 à 1997.

     Arthur Charles Clarke est né le 16 décembre 1917 dans le Sommerset au Royaume-Uni et décéda le 19 mars 2008 à Colombo au Sri Lanka où il s'était installé depuis de nombreuses années. 

     Très jeune il s'intéresse aux sciences et surtout à tout ce qui se rapporte au ciel et dès le début de la seconde guerre mondiale il intègre la Royale Air Force où il se met au service de la recherche sur les premiers essais du système des radars, invention qui va permettre d'avoir une avancée technologique sur les forces aériennes nazies. Le guerre finie Clarke est gratifié du grade de lieutenant et se lance aussitôt dans des études en mathématiques et physique jusqu'à obtenir un diplôme de "première classe" (l'iquivalent en France du niveau maîtrise). Pendant qu'il était dans la RAF il commence à écrire des histoires de science-fiction qu'il revend à différents magazines de l'époque.  

     C 'est à partir de 1951 (à l'âge de 34 ans) qu'il se consacre à plein temps à l'écriture tout en devenant président de la British Interplanetary Society. Il rédige en cette année 51 une nouvelle qu'il baptise La Sentinelle et c'est cette histoire qui servira de point de départ en 1964 au roman 2001: l'Odyssée de l'Espace. Effectivement La Sentinelle raconte la découverte sur la Lune par une équipe d'exploration d'un étrange objet inconnu et totalement étranger à la Terre. En 1964, Arthur C. Clarke rencontre à New York Stanley Kubrick, et tous deux deux décident pour l'un de transformer La Sentinelle en roman (L'Odyssée de l'Espace), et pour l'autre de réaliser le film qui porte le même titre. 

     Grâce à cette collaboration, Arthur C.Clark deviendra connu du monde entier par tous les amateurs de très bonne science-fiction! 

     Tout en écrivant il apporte sa contribution scientifique à l'astronautique et notamment en élaborant le concept des orbites destinés aux satellites géostationnaires de télécommunications (ce concept porte dorénavant le nom d'orbite de Clarke, puis il imagine le principe des stations spatiales et va même travailler sur un projet qui n'a pas encore vu le jour: l'ascenseur spatial! 

     Ses principaux romans sont les suivants (sous forme de cycles):

     - La Trilogie de l'Espace (Les sables de Mars, Les îles de l'espace, Lumière cendrée). 

     - L'Odyssée de l'Espace (2001: l'Odyssée de l'Espace, 2010: Odyssée deux, 2061: Odyssée trois, 3001: l'Odyssée finale).

     - Rama (Rendez-vous avec Rama, Rama II, Les Jardins de Rama, Rama réveillé).

     - Base Vénus (Point de rupture, Maelström, Cache-Cache, Méduse, La Lune diamant, Les Lumineux).

     - L'Odyssée du temps (L'Oeil du temps, Tempête solaire, Les Premiers-nés). 

     Sous forme de romans isolés:

     - Prélude à l'espace. 

     - Les Enfants d'Icare. SOS Lune.

     - L'île des dauphins.

     - Terre, planète impériale. 

     - Les Fontaines du paradis.

     - Chants de la Terre lointaine.

     - La Terre est un berceau. 

            etc, etc....

     A ma connaissance, trente neuf romans lui sont attribués, auxquels il est nécessaire d'ajouter environ cinquante nouvelles, ainsi que plusieurs textes hors fiction, ainsi que deux autobiographies. 

     Il vécut définitivement au Sri Lanka à partir de 1956 où il y resta jusqu'à la fin de sa vie, installé en bord de mer car faisant de la plongée sous marine il s'était fait construire une base de plongée qui fut malheureusement entièrement détruite par le tsunami de 2004. Il quitta cette terre pour rejoindre, qui sait, les étoiles du cosmos le 19 mars 2008 d'une attaque cardio-respiratoire. 

     Étant Commandeur de l'Ordre de l'Empire Britannique depuis 1989, il avait le tire de Sir Arthur Charles Clark.

     Il fut nominé aux Oscars pour le scénario de 2001: l'Odyssée de l'Espace, lauréat du prix Kalinga de l'UNESCO, l'auréat du prix Charles A. Lindbergh et enfin anobli avec le titre de Chevalier en 2000. 

     Enfin, un astéroïde porte son nom:  "(4923) Clarke",  ainsi qu'un dinosaure: "Serendipaceratops arthurcclarkei". 

 

Clarke_sm

Arhur C.Clarke en 2005

 

    Résumé des quatre Odyssées: 

     2001: l'Odyssée de l'Espace - (publication en 1968) - Fin du vingtième siècle, la Lune est colonisée par les Américains, les Russes (Soviétiques dans le roman) et par les Chinois. Les Américains y possèdent une base permanente très importante et au cours d'une fouille du sous-sol lunaire, un étrange monolithe rectangulaire est découvert! Ce monolithe n'est pas naturel et semble avoir été fabriqué par une intelligence supérieure, d'autant plus qu'il échappe à toutes les investigations scientifiques engagées pour tenter de découvrir de quelle matière est-il fait et son but. Une seule chose est sûre: il a été enfoui dans le sol lunaire il y a trois millions d'années. Un scientifique, le Dr Heywood Floyd, se rend sur la Lune et au moment où il approche du monolithe, la nuit lunaire arrive à sa fin tandis que le Soleil commence à éclairer l'objet mystérieux. A cet instant une étrange onde sonore, détectable par tous les instruments, même ceux de la Terre, quitte le monolithe et prend la direction de Saturne. En 2001, une expédition composée de cinq hommes (dont trois en hibernation) à bord d'un vaisseau spatial, Discovery, commandé par Dave Borman mais contrôlé par un super ordinateur, HAL 9000, fait route vers Saturne afin de décourvir la destination finale de l'onde sonore.

     A noter que dans le roman, Saturne est bel et bien la destination de Discovery, et non pas Jupiter comme dans le film de Stanley Kubrik. Cette modification est expliquée par le fait que les techniciens des effets spéciaux n'arrivaient pas à reproduire parfaitement les anneaux de Saturne. 

     A l'approche de Saturne, HAL 9000 décide d'assumer seul la mission et commence par éliminer un des astronautes (Frank Poole) au cours d'une sortie à l'extérieur du vaisseau, puis empêche Dave Borman, qui était sortie pour sauver son ami de regagner l'intérieur du vaisseau et ensuite les trois autres membres en hibernation. Dave Borman réussit pourtant à entrer dans un sas, déconnecte HAL 9000 mais se retrouve seul à bord de Discovery. 

    Borman découvre alors en orbite autour d'une des lunes de Saturne un gigantesque monolithe noir! En essayant de s'y approcher à bord d'une navette, Borman disparaît à l'intérieur du monolithe et découvre un étrange monde...

     2010: Odyssée deux - (publication en 1982) - N'ayant plus de nouvelles du vaisseau Discovery, les USA et la Russie décident d'envoyer un équipage conjoint avec cette fois-ci à bord le Dr Heywood Floyd afin d'éventuellement trouver une explication à la perte de la première mission. Cette nouvelle mission se fera à bord du vaisseau Leonov. Ce que personne ne sait encore est que Dave Borman est mort mais que son esprit à survécu et que celui-ci est totalement libre de circuler dans le système solaire et de s'introduire où il veut! Parallèlement à cela, la Chine fabrique en secret un vaisseau spatial plus rapide que le Leonov avec pour but Europe, un des nombreux satellites de Jupiter. 

     A noter que dans cette Odyssée deux Arthur C. Clarke "abandonne" Saturne pour Jupiter afin de donner une suite logique au film de Stanley Kubrick. 

     Après plusieurs mois de voyage, le Leonov arrive à destination et l'équipage découvre Discovery en orbite lointaine autour de Jupiter. Le but est alors de tenter de remettre en état le vaisseau, de réactiver HAL 9000 avec l'aide du Dr Chandra (son créateur) et d'étudier le gigantesque monolithe extraterrestre toujours en orbite au large de Jupiter. Pendant ce temps là le vaisseau spatial chinois se pose sur Europe mais l'équipage découvre avec stupeur que la vie existe sous l'épaisseur de glace et dans l'océan qui recouvre le satellite. Une vie certes très primitive mais peut-être promesse d'une évolution à très long terme! Et si le monolithe était là pour cette raison? Peu après le gigantesque monolithe en orbite autour de Jupiter se fragmente en millions de morceaux pour recouvrir peu à peu la planète faite uniquement de gaz et Jupiter explose se transformant en soleil, le deuxième du système solaire. Ce nouvel astre est baptisé Lucifer par les terriens et dorénavant lumière et chaleur se répandent sur les glaces d'Europe. Mais un message transmis par Dave Borman prévient la Terre: "Tous ces mondes sont à vous - sauf Europe. N'essayez pas de vous y poser". 

     2061: Odyssée trois - (publication en 1988) - Cinquante et un ans plus tard, la conquête spatiale a fait d'énormes progrès, notamment par l'intermédiaire d'investissements privés. C'est dans un vaisseau issu d'une société d'un riche chinois que nous retrouvons le Dr Heywood Floyd qui accompagne en tant que scientifique une équipe chargée de se poser sur la comète de Halley qui revient faire un passage dans notre système solaire. Durant ces cinquante et un ans, Europe n'a pas cessé d'être surveillé par des satellites et par une équipe en poste sur Ganymède, un autre des satellites naturels de l'ex-Jupiter devenu Lucifer. Or, sur Europe la lumière et la chaleur de Lucifer a permis à la vie d'éclore, et ce sont des espèces d'amphibiens qui sortent progressivement de l'océan libéré des glaces pour ramper hors de l'eau. Sur la comète de Halley, l'équipe d'exploration se voit interrompre leurs travaux, car un accident est survenu dans le système Luciférien: un vaisseau appartenant au richissime chinois vient d'être dans l'obligation de se poser sur Europe suite à une avarie. Or à bord de ce vaisseau se trouve le petit-fils du Dr Heywood Floyd! Il faut à tout prix que la mission sur Halley cesse pour porter secours au second vaisseau. Mais quel va être la réaction des entités étrangères instigatrices des monolithes et manipulatrices de ce programme titanesque? 

     3001: L'Odyssée finale - (publication en 1997) - Neuf-cent-quarante années plus tard, l'Humanité a fait un bond en avant considérable: pratiquement tout le système solaire est peuplé par des colons et les vaisseaux spatiaux sillonnent le vide spatial entre les planètes transportant des chercheurs et des passagers. Vénus est en voie d'être rendu vivable grâce à l'apport de comètes constituées essentiellement d'eau et qui s'écrasent sur le sol vénusien. Or, un de ces vaisseaux chargés de "capturer" ces comètes est chargé d'aller examiner de plus près un étrange objet détecté et qui pénètre dans le système solaire. Stupeur générale quand l'on découvre qu'il s'agit d'une combinaison spatiale et qu'à l'intérieur se trouve un corps congelé: celui de Frank Poole l'astronaute éjecté loin du Discovery par HAL 9000 au cours de la première mission. Grâce à la technologie médicale de cette année 3001, Frank Poole est ramené à la vie avec toutes ses facultés malgré mille années dans le froid spatial! Après un temps de réadaptation à sa nouvelle vie, un comité de scientifiques annonce à Poole qu'ils détiennent la preuve que Dave Borman a survécu (du moins son esprit) en 2001 à sa disparition dans le monolithe géant car les appareils d'enregistrements de Discovery ont bien captés la présence d'une entité qui ressemble à Borman. De plus, à 500 années lumières de la Terre, une étoile s'est transformée en nova, réduisant à néant le système solaire de cette étoile. Or les scientifiques pensent que cette nova a été provoquée par la même super puissance extraterrestre qui surveille et manipule les humains et les amphibiens d'Europe. Notre Soleil ne risque-t'il pas de subir le même sort? 

     Mon opinion:  la particularité de Arthur C.Clarke dans ses romans est de "coller" au maximum avec la réalité physique. Ainsi dans les Odyssées les vaisseaux spatiaux suivent les règles strictes de la navigation spatiale: pas de demi-tour sur place pour revenir en arrière, pas de vitesse proche de la vitesse de la lumière, les humains sont soumis à l'apesanteur et les communications sont contraintes de mettre trente ou une heure pour parvenir à destination. Bref, nous ne sommes pas dans un scénario à la Star wars ou Star Treck. Dans l'histoire des Odyssées les extraterrestres sont uniquement présents et visibles par les étranges monolithes. On ne sait rien d'eux et les héros des romans n'ont strictement aucune idée de leur apparence physique, s'ils ont en une, car peut-être ne sont-ils que des entités immatérielles. De plus Arthur C. Clark fait preuve d'une écriture visionnaire puisque tout ce qu'il a imaginé (la colonisation de la Lune et de nombreuses autres planètes, la "capture" d'astéroïdes pour en extraire des minéraux, les gigantesques stations spatiales, etc), n'est pas encore réalisé mais en projet à plus ou moins long terme. En outre effectivement le satéllite Europe possède un vaste océan recouvert de glace et les scientifiques d'aujourd'hui envisage la possibilité d'une vie dans cet océan. Les personnes n'ayant jamais lu Arthur C.Clarke trouveront peut-être la trame de l'histoire ennuyeuse car l'action pure, comme nous avons l'habitude de connaître de nos jours, est totalement absente, mais l'auteur a le mérite de tenir en haleine son lecteur. De plus et cela n'est pas négligeable, les Odyssées font fonction de pédagogie car l'on y apprend beaucoup sur la mécanique céleste, la composition des comètes et des astéroïdes et une description complète du système jupitérien.

     Dans l'édition présentée ici-même vous trouverez une longue et passionnante préface de Jacques Goimard (1934-2012), grand anthologiste français de la science-fiction et du fantastique, qui retrace avec précision les relations entre Clarke et Stanley Kubrick au moment de la réalisation du film retraçant L'Odyssée 1.

     Deux nouvelles sont présentées: Rencontre à l'aube (1953) relatant la visite rapide mais décisive d'extraterrestres à l'aube de l'humanité et le La Sentinelle (1951), le point de départ de 2001.

     Enfin, faisant un intermède entre le récit des Odyssées un court roman: Le 20 juillet 2019 (Une journée dans la vie de la planète Terre) - rédigé en 1986 - dans lequel Arthur C. Clark imagine comment serait notre existence en 2019. 

 En fin de volume se trouve une bibliographie complète des oeuvres de fiction de Sir Arthur Charles Clarke allant de 1932 à 2000.